Les vieux démons

24

Orange diabolique

France Telecom fait de nouveau parler de lui cette semaine. En cause, sa volonté d’augmenter le débit des abonnés ADSL aux lignes les plus longues (ayant moins d’1 Mbps) moyennant la mise en place de nouveaux équipements entre le NRA et le client. Néanmoins, le principe même a été unanimement rejeté tant par l’Arcep (régulateur des télécoms) que par l’Autorité de la Concurrence saisie pour l’occasion. Pourquoi une telle levée de boucliers ?

Avant toute chose, quelques chiffres. Le projet de France Telecom, dont l’objectif est de ramener à 2 Mbps minimum toute connexion ADSL en France, concerne environ 9 millions de lignes, pour un coût total particulièrement élevé (estimé entre 3 et 4 milliards d’euros). Cela représente (en moyenne) un investissement de 388 € par ligne concernée. Un investissement pas forcément énorme pour un tel géant, mais néanmoins impressionnant.

Il faut cependant voir que cette mesure obligerait les opérateurs dits « alternatifs » à installer des équipements dans chacun des nouveaux centraux mis en place. Sur le domaine de l’ADSL, les opérateurs sont subordonnés aux équipements téléphoniques de France Telecom et ce, pour des raisons historiques… C’est pour cette raison que l’Arcep (ex-ART) a mis en place le grand chantier du dégroupage, avec des règles précises d’accès aux répartiteurs par les opérateurs tiers à France Telecom. Après des années de bataille acharnée dans ce sens, il est inconcevable de revenir en arrière et de laisser FT reprendre des droits exclusifs sur le réseau, rognant sur les zones de dégroupage.

Tout compte fait, qu’est-ce qui dérange dans cette proposition ? Que France Telecom tente de mettre en place une mesure bénéfique aux internautes, ou bien qu’il pense qu’il est toujours dans une situation monopolistique où installer/déplacer de nouveaux centraux quand bon lui semble (en particulier quand cela entrave la concurrence), est possible ?

Alors que l’on pensait l’opérateur historique assagi et (relativement) coopératif envers Free, SFR et consorts, voilà que ses vieux démons reprennent le dessus. Certains y verront là un exemple supplémentaire de conflit d’intérêts entre le détenteur du réseau téléphonique français (France Telecom), qui se doit d’être neutre, et l’opérateur téléphone et ADSL, Orange, qui agit pour ses propres intérêts. Beacuoup militent d’ailleurs pour la séparation des deux entités de manière bien distincte. Ce genre d’affaire, en plus de ternir un peu plus la réputation de France Telecom, va en ce sens…

Retrouvez chaque semaine l’édito du lundi sur Freenews

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. salut "ce genre d'histoire" prouve BIEN que le cordon ombilical n'est pas, entièrement coupé, entre Orange et F.T. ! et qu'ils NE SONT PAS, vraiment "indépendants" = sens propre du mot

  2. Et on reparle de la séparation de l'Eglise et de l'Etat... Envisageons le réseau "Cuivre" et "Backbone" des opérateurs FT, SFR, Free, Completel fusionné en un seul réseau sous une gestion indépendante (Etat?), genre réseaux de distribution Electricité et Gaz? Charge à chaque opérateur de "cotiser" en fonction de son chiffre d'affaire, les opérateurs se "contentant" de vendre des services, le débit leur étant facturé par le gestionnaire... Utopie, ou service au consommateur? Ceci en gardant à l'esprit les "performances" relatives des réseaux cités en exemple, sans oublier celui de Réseau Ferré de France, le contre exemple par excellence, la création de ce dernier n'ayant au final servi en grande partie qu'à "laver" la plus grosse partie des anciennes dettes de la SNCF, le coûteux TGV en tête!

  3. Je trouve dans les initiatives de FT qu'il y a un paradoxe : vouloir aider les consommateurs en augmentant leur débit. Augmenter le débit ? Moui... ca part d'un bon sentiment... et d'une bonne volonté... Mais est-ce que cette initiative est honnête ? Augmenter le débit mais perdre en qualité/services... faire perdre le dégroupage des lignes des abonnés actuellement dégroupés et actuellement habitués à leurs installations avec TV... je ne sais pas si ca va le faire... Ca ne sera peut-être pas vu comme une bonne initiative et vu d'un très bon oeil si l'abonné voit un jour sa ligne ADSL dégroupée Free se regrouper chez le vilain FT... J'en connais beaucoup qui vont militer et voir rouge... car il y a beaucoup d'abonnés dégroupés qui ont attendus pendant des années le dégroupage de leur ligne comme le messie. Il faudrait une initiative qui va aussi dans le sens de la concurrence. Si l'idée vient de FT, alors pourquoi ne prend il pas en compte la concurrence dans son idée ? Peut-être que FT essaie de maquiller ses méfaits comme certains disent à droite et à gauche... Mais ca on ne le sait pas... Ca n'est que pure supposition et extrapolation. A mon sens, il faudrait que FT revoit sa copie et prenne en compte la concurrence dans son initiative (déport de signal ADSL avec lien optique entre le NRA actuel et le nouveau NRA-HD). Ainsi, il éviterait de se mettre à dos, l'autorité de la concurrence mais aussi ses concurrents. a+

  4. Moi je sais que si je venais à vivre cette expérience : perdre le dégroupage de ma ligne FT... je partirai aussitôt chez Numéricable ! FT, si vous me lisez, réfléchissez aussi à la perte des abonnés même en dégroupage... Car aujourd'hui, vous touchez tout de même de la location cuivre avec les opérateurs tiers ;-)

  5. Parker_ a écrit :
    A mon sens, il faudrait que FT revoit sa copie et prenne en compte la concurrence dans son initiative (déport de signal ADSL avec lien optique entre le NRA actuel et le nouveau NRA-HD.
    Tu l'as lue où la "copie" de France Telecom ? T'as un lien ?

  6. un simple freenaute le

    D'un côté je trouve le jugement un peu déplacé, parce que si ces créations de NRA sont strictement encadrées notamment concernant la taille des NRA créés (suffisante pour un DSLAM de chaque opérateur tiers), ça reviendrait aux installations de NRA HD. Et la quasi totalité des NRA HD installés à posteriori de NRA dégroupés, chez Free et SFR, sont dégroupés le jour de la mise en service (même si ces NRA HD sont très petits, le dernier devant être BMM55 chez Free). Il y a une loi plus fumeuse autorisant en plus les tiers à s'installer dans les SRA, qui revient finalement à peu près à ce qu'Orange voudrait faire... Oui ça nécessiterait des investissements en plus, mais dans la mesure où FT s'occupe du bâtiment et de la migration des lignes, SFR déjà a largement les moyens de se l'offrir, Free ensuite ne risque pas d'en perdre beaucoup. Pour plusieurs raisons en fait : - du moment où les plans de FT auraient été acceptés, il aurait fallu plusieurs mois, disons au moins un an, pour déterminer les zones à recâbler, trouver les locaux, signer les accords/permis de construire, et les opérateurs tiers gagnent énormément en rentabilité et solidité financière chaque année - les équipements jetés, oui bof. Un DSLAM qui a 2 ans, quand il est conçu pour en tenir 10, on le dépose, on le repose plus loin. Ou on laisse les abonnés restants le remplir. - Rappelez-vous du programme NRA-HD. Combien de NRA prévus pour 2005-2006 n'ont toujours qu'une existence informatique ? Avec un encadrement strict, vu la rentabilité d'un client payant sa VOD et sa TV optionnelle, et vu les saturations de plus en plus de centraux en France, et si l'ARCEP se donnait la peine d'encadrer très strictement la chose pour que les NRA soient effectivelent assez grands pour accueillir les opérateurs tiers, les FAIs auraient au contraire tout à y gagner : moins de centraux repassant en non dégroupé faute de place, plus d'abonnés éligibles TV, tout en faisant payer à FT (qui accepte même de payer, le luxe !) la très grande majorité des travaux ! Bref, pour moi y'a de la flemmardise dedans, et FT manque de mauvaise foi (mais ouiiiii on va leur laisser une place à ces pauvres OT) dans sa défense...

  7. Tartiflou a écrit :
    A mon sens, il faudrait que FT revoit sa copie et prenne en compte la concurrence dans son initiative (déport de signal ADSL avec lien optique entre le NRA actuel et le nouveau NRA-HD.
    Tu l'as lue où la "copie" de France Telecom ? T'as un lien ?
    Tartiflou, c'est une façon de parler... je n'ai pas vu de document... a+

  8. Réagir sur le forum