Problèmes freenautes : label bas débit pour tous

17

Pour cette dernière chronique de l’année consacrée aux problèmes
freenautes, en partenariat avec l’AdUF, nous allons voyager un peu. On va se rendre dans le sud-ouest, du côté de Bordeaux… où l’on n’échappe pas à la vague de froid ambiante, mais où on rencontre
surtout de gros problèmes de débits depuis plus d’un mois désormais.
L’expression « longues soirées d’hiver » prend un tout autre sens pour
les Freenautes du 33…

Bonne lecture !

Les Girondins débordés



Cela dure depuis le mois de novembre. De nombreux Freenautes de
Gironde se plaignent de gros problèmes de débits sur leurs Freebox. Le
symptôme : un débit en chute libre aux heures de pointe, de 15h à 23h
environ ; ce qu’on appelle également le syndrome de la « cuvette », en
référence à la forme de la courbe de débits obtenue avec des sites
tels que Grenouille.com. La situation devient particulièrement
critique aux alentours de 21h (où la saturation est la plus
importante) et le week-end (où le débit est bas quasiment tout au long
de la journée). D’autant qu’on ne parle pas là de « petites » chutes ;
plusieurs Freenautes nous rapportent des débits tombant jusqu’à moins
de 0,5 Mbps, sur des lignes permettant plus de 10 Mbps en temps normal
 !

Evidemment, la grogne a tôt fait de monter, d’autant que dans de
telles conditions, il est inutile d’espérer pouvoir regarder la
télévision le soir (la vitesse étant à peine suffisante pour surfer
confortablement). Un vrai retour au bas débit pour les Girondins
dégroupés… A priori, le problème provient d’une saturation des
répartiteurs ADSL, qui n’aurait pas été anticipée suffisamment à temps
par Free. Etant donné que la panne touche toute une partie du
département, il n’est pas impossible que la saturation ait également
eu lieu en amont, directement sur le réseau Free (formant un goulot
d’étranglement en heures pleines).

Grâce à des remontées de cas sur les forums de la communauté, tout
ceci est désormais bien connu des équipes de Free. Actuellement,
celles-ci travaillent à l’installation de nouveaux DSLAM (l’équipement
auquel sont raccordés tous les abonnés ADSL) au sein des NRA impactés.
Plusieurs Freenautes touchés ont même été contactés directement par
téléphone afin de mieux diagnostiquer les problèmes. Une résolution
est annoncée pour les jours à venir, espérons que les abonnés n’auront
plus à patienter bien longtemps…

Déprogrammé



Stupeur et tremblements ! Free mettrait-il un frein radical au
dégroupage dans le pays ? A la source de cette interrogation, un
célèbre site de suivi du dégroupage ADSL : serge.31.free.fr
(non-officiel mais suffisamment exhaustif pour être considéré comme
une référence). Celui-ci affichait en effet, sur de très nombreux NRA
dont le dégroupage est planifié, la mention « déprogrammé »…
entraînant pleurs, grincements de dents et autres trolls poilus sur
les forums freenautes 😉

En réalité, la déprogrammation effective d’un dégroupage n’intervient
qu’extrêmement rarement. L’explication de ce phénomène est toute autre
 : Free semble avoir changé de politique en ce qui concerne ses NRA
dégroupés. Sans rentrer dans des considérations trop techniques, il
s’avère que l’adresse IP du NRA en passe d’être dégroupé ne sera
désormais déclarée par Free (et donc visible par des sites comme
serge31) qu’au tout dernier moment. Résultat, certaines IP
disparaissent en cours de route, le scanner automatique de serge31 ne
comprend plus trop ce qui se passe et de nombreux répartiteurs sont
ainsi annoncés « déprogrammés » à tort…

En réalité, pas de panique, le dégroupage est donc toujours bien
prévu. Vous pouvez toujours consulter les zones prévues au dégroupage
sur le site officiel de Free :
http://www.free.fr/adsl/pages/accue….

Un médiateur… rock n’roll



Refermons ce numéro en revenant sur une des actualités freenautes de
la semaine : Free va adhérer à l’association « Médiation Communications
Electroniques » (l’AMCE), dont quasiment tous les fournisseurs d’accès
à Internet concurrents font déjà partie. Comme son nom l’indique,
l’association se propose de résoudre les plus gros problèmes ou
litiges (ceux pour lesquels notre newsletter ne peut plus rien…), en
faisant appel à un médiateur. Une fois un dossier déposé et si
celui-ci est jugé sérieux (il faut pour cela avoir « tout tenté » auprès
de votre fournisseur, c’est-à-dire avoir contacté ses différents
services de relation clients, sans succès), le médiateur tentera de
résoudre le problème à l’amiable entre vous et le FAI. Dans les cas
les plus graves, cela permet aux clients qui n’en ont pas les moyens
(ou pas l’envie) d’éviter de passer par la case Justice pour se faire
entendre. Plus important, cela ne coûte rien, tous les frais étant à
la charge du fournisseur d’accès membre de l’AMCE.

Voilà qui devrait contribuer à résoudre les problèmes les plus épineux
et à améliorer les rapports entre notre fournisseur et ses abonnés.
Que demander de plus ? Un peu plus de communication peut-être ? 😉


N’hésitez pas à nous faire remonter d’éventuels problèmes sur
assistance (at) aduf.org ou encore sur les forums techniques de l’AdUF ou de Freenews.

A l’année prochaine !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. Freenews a écrit :
    Pour cette dernière chronique de l'année consacrée aux problèmes freenautes, en partenariat avec [l'AdUF->http://www.aduf.org], nous allons voyager un peu. On va se rendre dans le sud-ouest, du côté de Bordeaux... où l'on n'échappe pas à la vague de froid ambiante, mais où on rencontre surtout de gros problèmes de débits depuis plus d'un mois désormais. L'expression "longues soirées d'hiver" prend un tout autre sens pour les Freenautes du 33... Lire l'intégralité de la news
    le râleur, nous dans le 31800; ce n'est ni le gros froid, ni la très grosse châleur, qui nous déssert, non oh non, c'est simplement une promesse des instances supérieures, qui nous a promis le " HÔ débit " actuellement j'affiche 408 Ko; Ah bon entendeur...!

  2. un simple freenaute le

    joel-19 a écrit :
    Gironde : Plus d'un mois que cela dure c'est vraiment lamentable et le geste commercial là-dedans :(
    Plus d'un mois que ça durAIT. C'est résolu depuis hier. Quant à Free, commercial on a dit ? Non.

  3. un simple freenaute a écrit :
    Gironde : Plus d'un mois que cela dure c'est vraiment lamentable et le geste commercial là-dedans :(
    Plus d'un mois que ça durAIT. C'est résolu depuis hier. Quant à Free, commercial on a dit ? Non.
    je sais lire, je cite l'article : Une résolution est annoncée pour les jours à venir, espérons que les abonnés n’auront plus à patienter bien longtemps...

  4. un simple freenaute le

    joel-19 a écrit :
    je sais lire, je cite l'article : Une résolution est annoncée pour les jours à venir, espérons que les abonnés n’auront plus à patienter bien longtemps...
    Pour avoir personnellement suivi le souci et avoir créé l'article sur le sujet, et avoir demandé des infos à Free et aux freenautes, je sais qu'il est résolu depuis hier. http://www.freenews.fr/forum/viewtopic.php?id=56591&p=3

  5. un simple freenaute a écrit :
    Plus d'un mois que ça durAIT. C'est résolu depuis hier. Quant à Free, commercial on a dit ? Non.
    heu... j'ai la grenouille toute rouge... et pendant plusieurs heures, pas de tests possibles... donc ça dure encore et toujours... On a Free, et ils n'ont pas encore tout compris ^^

  6. flyer331 a écrit :
    Plus d'un mois que ça durAIT. C'est résolu depuis hier. Quant à Free, commercial on a dit ? Non.
    heu... j'ai la grenouille toute rouge... et pendant plusieurs heures, pas de tests possibles... donc ça dure encore et toujours... On a Free, et ils n'ont pas encore tout compris ^^
    il y a deux jours j'ai eu un problème similaire pendant toute une journée et la grenouille n'arrivait même pas à quantifier le download c'est dire, j'attendrais encore des années avant de savoir pourquoi. Même pas moyen de consulter mon compte bancaire pour voir les prélèvements.

  7. un simple freenaute le

    joel-19 : cause EDF, l'ouest était proche du black-out. Des mesures d'économies ont été imposées. flyer : pas le même souci (c'est du non dégroupé). En non dégroupé, si on devait newser sur tous les soucis de débit y'aurait que ça tous les jours... c'est pour ça que Free dégroupe.

  8. un simple freenaute a écrit :
    flyer : pas le même souci (c'est du non dégroupé). En non dégroupé, si on devait newser sur tous les soucis de débit y'aurait que ça tous les jours... c'est pour ça que Free dégroupe.
    tout à fait d'accord avec toi ;) Cependant, avant les gros problèmes en Gironde, j'étais entre 1400 et 1600 ko/sec stable et là je suis comme tous les autres, hyper instable... Le côté positif, le DSLAM de ma commune a été déclaré la semaine dernière, donc j'espère que le papa noël de Free soit gentil et dégroupe les abonnés ;)

  9. un simple freenaute le

    flyer331 a écrit :
    Le côté positif, le DSLAM de ma commune a été déclaré la semaine dernière, donc j'espère que le papa noël de Free soit gentil et dégroupe les abonnés ;)
    Et même activé. Vu la taille d'AND33 qui est du même jet, ça devrait suivre assez vite.

  10. Réagir sur le forum