Opera Unite, la révolution du contenu auto-hébergé ?

0

On teste, on teste !

Si Opera peine à décoller sur le marché des navigateurs de salon, malmené par la concurrence de nouveaux navigateurs tels que Safari pour Windows ou encore Chrome, cela ne décourage pourtant pas ses développeurs de continuer à chercher de nouveaux services plus ou moins innovants.

On se souviendra ainsi d’Opera Link (service de synchronisation des marque-page, historique etc.) ou d’Opera Turbo (permettant d’alléger drastiquement le poids des pages grâce à une compression depuis un proxy). Aujourd’hui, c’est Opera Unite qui pointe le bout de son nez.

On pourrait décrire Opera Unite comme une sorte de serveur accessible à tous. Plus concrètement, Opera Unite propose d’héberger chez soi différents services, comme une galerie photos, un serveur multimédia, un salon de discussion… tout comme n’importe quel serveur, mais ici l’usage en est ultra-simplifié.

Opera Unite s’installe au sein du navigateur Opera. Lors de la configuration, il vous sera demandé de vous identifier avec un compte My Opera (ou d’en créer un le cas échéant). Le service vous proposera ensuite de constituer une URL en fonction de votre nom d’utilisateur et de votre lieu d’utilisation (ce qui vous permettra d’utiliser Unite depuis plusieurs ordinateurs différents, notamment). Le résultat prendra la forme http://lieu.utilisateur.operaunite.com.

Le service exploite (facultativement) l’UPnP pour configurer vos ports et ainsi permettre aux utilisateurs les moins expérimentés de lancer leur serveur sans avoir la moindre connaissance de leur configuration routeur. Il est à noter que de mon côté, utilisant pourtant un routeur externe sans UPnP et sans configuration particulière, le service fonctionnait déjà très bien. Cette magie est rendue possible grâce à l’utilisation d’un proxy Opera faisant le lien entre l’ordinateur serveur et ses clients, tout en sécurisant le système.

Par défaut, vous disposez simplement d’une page d’accueil, avec un message d’accueil. Il faudra ensuite déployer le panneau latéral contenant les différents services pour activer ceux de votre choix.

Opera Unite propose un système de partage de fichiers (vous permettant de mettre à disposition le contenu d’un répertoire), une galerie photos, un salon de discussion, un service de partage de contenus multimédia (audio/vidéo), un serveur web (HTML seulement), etc.


Bien entendu, si côté serveur l’utilisation d’Opera Unite est requise, côté client les pages générées sont tout à fait standard et fonctionnent sur tous les navigateurs.

Tous les services permettent de configurer les droits d’accès de manière simple. Basiquement, vous pouvez choisir de laisser un service public, ou bien de le protéger par mot de passe (généré automatiquement et que vous pouvez ajouter dans l’URL que vous donnez à vos contacts), ou bien le rendre complètement privé (ce qui signifie que seul votre compte My Opera y aura accès).

La volonté affichée d’Opera Unite est de permettre aux utilisateurs d’auto-héberger leurs contenus, et devenir ainsi serveur, sans connaissances techniques particulières. Le service s’attaque ainsi directement à des tiers comme Flickr (galerie photos) ou encore AIM et WLM Messenger (salon de discussion).




Quoi qu’il en soit, la version disponible n’est qu’à un stade très précoce de développement (alpha) mais fonctionne déjà remarquablement bien ! On ne pourra donc que suivre avec impatience le cours des événements, d’autant plus que le système permet à tout développeur de créer ses propres services à ajouter à Opera Unite. On peut donc imaginer voir fleurir des services originaux et pratiques sous peu.

La version alpha est disponible (à vos risques et périls comme toujours) ici, pour Windows, Mac et Linux : http://labs.opera.com/news/2009/06/16/

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.