Le parti pirate français aux élections législatives

10

Euh…

Si les partis pirate ont le vent en poupe en Europe, notamment en Suède où le Piratpartiet a obtenu un siège au Parlement lors des dernières élections européennes, grâce à 7% des suffrages, mais également en Allemagne avec un député au Bundestag, il n’en est pas de même en France où le parti pirate local reste relativement méconnu.

Il faut dire que jusqu’à présent, celui-ci ne s’était pas encore présenté à une élection… C’est désormais chose faite avec la présentation d’un candidat aux élections législatives partielles de la 10ème circonscription des Yvelines (78) : Maxime Rouquet.

En quête de crédibilité après quelques sombres affaires de scission, le parti expose ses motivations, communes à tous les partis pirates : « la protection des droits des citoyens et notamment le respect de leur vie privée, la libération de la culture et en particulier son accès gratuit pour tous, et enfin la réforme des systèmes basés sur les brevets qui favorisent les monopoles privés, nuisibles à notre société ».

Le parti pirate se focalise donc sur les problématiques liées aux nouvelles technologies et à l’informatique, se posant ainsi en opposant des projets de loi Hadopi et Loppsi. Néanmoins, il ne se prononce pas sur d’autres sujets politiques d’importance…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Faites pas de pub à cet escroc. Le "parti pirate" de Maxime Rouquet n'est pas le parti pirate. Il n'est pas reconnu par le Parti Pirate International ni par le Parti Pirate Suédois. C'est juste l'oeuvre individuelle d'un mégalo immature qui a fait son parti pirate tout seul dans son coin et en a volé le nom et le logo. Il existe un vrai Parti Pirate, plus ancien et reconnu par les autres parti pirates en Europe. Ce qu'a fait ce type, c'est un peu comme si je fondais mon propre Parti Socialiste et que je profitais de la première élection possible pour me présenter en tant que candidat PS, profitant des disensions internes du vrai ps.

  2. Euh, Liam, l'opportuniste dont tu parles s'appelle Rémy Cérésiani. Maxime Rouquet fait bien partie du vrai Parti Pirate, reconnu par le PPI, et qui existe depuis 2006 :)

  3. Liam a écrit :
    Faites pas de pub à cet escroc. Le "parti pirate" de Maxime Rouquet n'est pas le parti pirate. Il n'est pas reconnu par le Parti Pirate International ni par le Parti Pirate Suédois. C'est juste l'oeuvre individuelle d'un mégalo immature qui a fait son parti pirate tout seul dans son coin et en a volé le nom et le logo. Il existe un vrai Parti Pirate, plus ancien et reconnu par les autres parti pirates en Europe. Ce qu'a fait ce type, c'est un peu comme si je fondais mon propre Parti Socialiste et que je profitais de la première élection possible pour me présenter en tant que candidat PS, profitant des disensions internes du vrai ps.
    Bonjour Liam. Tu t'es un peu emmeller les pinceaux. ;) Ce que tu dis est éronné =D Je suis membre du Parti Pirate, le vrai, celui qui est reconnu par le PPI -> parti pirate international.(www.partipirate.org). Ce parti existe depuis 2006. Donc pour mettre tout au clair, le Parti Pirate de Maxime Rouquet est le vrai Parti Pirate, et pour preuve, son supléant est Laurent Le Besnerais, membre du PPI...
    C'est juste l'oeuvre individuelle d'un mégalo immature qui a fait son parti pirate tout seul dans son coin
    Celui que tu cites comme tel s'appelle Rémy Cérésiani, membre des jeunes socialistes. C'est lui qui a créé un autre PP, sans voir si il y en avait déjà un (a mon avis il le savait, mais il voulait faire le buzz). J'espere que tout le monde a compris. Bonne journée :)

  4. Bon et bien c'est la 1ère fois que tous ceux qui ne votent pas ou ne savent plus trop pour qui voter, ont l'occasion de foutre un peu le bordel....! Allons nous saisir l'occasion????

  5. Politique, du grec "polis-ikos": qui concerne la cité, le citoyen. C'est plutôt bien vu par Freenews de reparler de piraterie... quand ce sont les politiciens qui s'y mettent!

  6. Au cas où il y ait un doute, je tiens à préciser que cette news est absolument non-partisane. C'est vraiment du point de vue de l'actu, d'autant plus lorsque l'on met ça en perspective de la montée du parti pirate suédois et même plus proche de nous, en Allemagne. Je pensais que c'était clair mais autant lever le doute s'il subsiste chez certains d'entre vous :p

  7. Le problème en France c'est qu'on râle tous mais dès qu'il sagit de voter et d'affirmer ses opinions on est tous des moutons et on vote tous pour le plus fort, histoire de bien ne pas faire avancer les choses. Rien que le faite de penser qu'on devrait être libre d'échanger et de partager gratuitement est une hérésie pour notre pauvre société ou tout doit être payant, on fait même des lois pour être sure d'empêcher certain de vouloir être libre. chez moi ça a un nom, c'est la dictature, c'est vrai qu'il n'y a pas violence (quoique?), on ne tue personne(quoique?), mais l'interdiction et la privation sont bien là. Moi je suis près pour un partie politique pirate, mais mes opinions ne sont pas vraiment partagés et je n'ai pas suffisamment d'argument pour convaincre, c'est triste à dire mais les gens sont trop con pour comprendre. De plus une machine politique et médiatique fait tout pour avoir l'opinion du peuple de sont coté sur ce sujet, comme faisait jadis l'église face à la science. En espérant que ce parti se trouve une place sur la séné politique car il y a vraiment du boulot pour changer les mentalités.

  8. Réagir sur le forum