La fibre coûterait moins cher que l’ADSL

0

 

Dans une
interview
à VNUNet,
Jean Michel Billaut affirme « La fibre coûterait moins cher que l’ADSL ».
Il ajoute également que
le groupe Iliad/Free surveillerait de près la fibre optique
et notamment les initiatives comme celle de Cité Fibre :
« Je
suis persuadé que Xavier
Niel
[cofondateur et actionnaire majoritaire
du groupe Iliad/Free, NDLR]étudie le sujet avec attention. L’initiative de
Cité Fibre à Paris autour de la fibre optique doit le titiller. Elle doit même
troubler l’ensemble des fournisseurs d’accès
Internet. ».

En effet, Cité Fibre propose
déjà des offres
100 Mbits (et bientôt 1 Gbits !) via un accès fibre optique jusqu’à
la maison (FTTH) à Paris
avec des services de VoIP, de la VoD (Video on Demand) et un bouquet de
télévision.
Cité Fibre a été introduite hier lundi 2 décembre 2005 au marché libre de la
bourse de Paris mais les
investisseurs ne semblent pas se bousculer
.

Jean Michel
Billaut nous propose sur son
blog
, une vidéo
de la conférence CitéFibre du 15 novembre 2005
où l’on
peut avoir un aperçu des objectifs de Cité Fibre. Mais il précise que pour
lui un réseau neutre de fibre optique financé par l’Etat serait
la meilleure solution : « Les principaux FAI vont-ils intégrer la
fibre dans leurs stratégies ?
C’est inévitable, mais je ne sais pas quand. Mais je m’oppose au développement
de réseaux d’infrastructures privés. Ils doivent entrer dans la sphère publique.
Mais bon, comme l’Etat français
n’a plus d’argent, on se retrouve le bec dans l’eau. « 

Depuis quelques temps, un collectif pour le « Très
haut débit Maintenant Pour Tous
 » se fait entendre via une pétition
pour un réseau neutre en fibre optique. Vous pouvez également signer
cette pétition en ligne
en vous rendant sur le site www.treshautdebit.net.
Ce site a été créé par un regroupement d’internautes
Français qui souhaitent avoir accès au très haut débit
et à la
qualité de service permis par la fibre optique.

Même les plus hautes instances de la France commencent à réfléchir au très
haut débit puisque François
Loos, le ministre délégué à l’Industrie
,
a demandé l’installation
du comité de pilotage sur l’étude
du développement
du très haut débit
le 13 septembre 2005. Voir
le site industrie.gouv.fr à ce sujet
où l’on trouve la phrase suivante
 : « les opérateurs auront certainement à amener la fibre
optique de plus en plus près des clients, dans les sous-répartiteurs,
voire plus près au niveau des quartiers, des immeubles ou du domicile
(FTTH, Fiber To The Home).
« 

Sources : VNUNet,
industrie.gouv.fr, blog
Jean Michel Billaut
, Très
haut débit Maintenant Pour Tous

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.