Huawei pourrait à nouveau utiliser Android à partir du 19 novembre

0

D’après le Secrétaire au Commerce américain Wilbur Ross, un système de licences pourra être mis en place. Mais à condition qu’il n’y ait pas de risques pour la sécurité nationale.

Le Secrétaire au Commerce qui s’est confié au magazine Bloomberg a indiqué que les licences « seront très bientôt disponibles ». Sans mentionner aucune date. Or, la date fatidique imposée par Washington pour la fin du commerce entre les USA et les entreprises chinoises a été annoncée pour le 19 novembre 2019.

A ce jour, 206 demandes de licences ont été effectuées, ce qui de l’aveu de Wilbur Ross est surprenant :  » C’est franchement plus que ce que nous pensions « .

Selon le Washington Post et le New York Times, la Maison Blanche aurait défini une liste des entreprises chinoises qui sont considérées comme « non dangereuses » pour la sécurité du pays. Ce qui les ferait profiter d’un passe-droit pour continuer leurs activités avec les fournisseurs et clients américains.

Google a également pris part au débat concernant Huawei en indiquant que la réelle menace pour les Etats-Unis résidait dans le fait d’interdire tout commerce avec l’entreprise chinoise. De plus, cela nuirait à l’image d’Android, puisque Huawei évoque depuis quelques temps son propre système d’exploitation mobile : HarmonyOS.

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum