Point sur le dégroupage : Mai 2007

14

Oh ! chic, un premier lundi du mois. Pas au milieu d'un pont, pas pendant les vacances, rien, un premier lundi du mois normal. Une rareté 🙂

Petit décompte de l'avancée du dégroupage en ce mois de mai 2007…

Comme attendu, l'Orne qui était en test à la fin du mois dernier a maintenant vu ses premières connexions effectives. Ce qui nous fait donc maintenant au total soixante-dix-neuf départements au moins partiellement dégroupés, et vingt-et-unes régions au moins partiellement dégroupées (ne manque plus que la Corse). Onze d'entres elles ont tous leurs départements au moins partiellement dégroupés (l'Alsace, la Basse-Normandie, la Bourgogne, la Bretagne, la Haute-Normandie, l'Île-de-France, le Nord – Pas-de-Calais, les Pays de la Loire, la Picardie, le Poitou-Charentes et Rhône-Alpes).

NRAPour donner des chiffres plus « bruts », en ce mois de mai 79 nouveaux DSLAM sont entrés en production et 35 nouveaux répartiteurs ou sous-répartiteurs ont vu leurs premières connexions dégroupées effectives. Soit un total de 2618 DSLAM en production, localisés dans 1046 répartiteurs ou sous-répartiteurs.

Le rythme de croissance du dégroupage n'a pas été modifié malgré les nombreux jours fériés de ce mois de mai. Il est toujours élevé depuis la fin de l'été dernier. Mais au fait, que représente ce « rythme de croissance du dégroupage élevé » que nous évoquons ici depuis la fin de l'été dernier ? Les chiffres bruts que nous donnons permettent de se faire une certaine idée de cette avancée, en regardant le nombre de nouveaux DSLAM ou répartiteurs, mais cela peut rester un peu abstrait. Alors voici une autre illustration de ce rythme soutenu : Depuis un an (depuis le 1er juin 2006), deux millions de lignes qui n'étaient auparavant pas en zone dégroupée sont maintenant dégroupables. En d'autres termes, il y avait il y a un an environ 14 millions de lignes potentiellement dégroupables par Free (i.e., reliées à des répartiteurs ou sous-répartiteurs effectivement dégroupés par Free) et aujourd'hui il y en a 16 millions. Sur un total d'un peu moins de 31 millions de lignes en France métropolitaine.

Le rythme soutenu se traduit en chiffres par (parmi les deux millions de lignes nouvellement dégroupables depuis un an, donc) un peu plus de 570.000 lignes nouvellement dégroupables au cours du premier trimestre de cette année et, en deux mois de ce deuxième trimestre pas terminé, un peu plus de 490.000 lignes nouvellement dégroupables.

Voilà, c'est fini pour cette fois. Si vous avez des commentaires ou des suggestions, n'hésitez pas à nous en faire part. Les données utilisées pour élaborer cette rubrique proviennent de francois04.free.fr, de l'opérateur historique et de frimousse.org. La carte présente la capacité maximale de connexion ramenée à la population, par département. Il convient à chacun d'apprécier ce taux en fonction des critères recherchés (nombre des ménages, taux d'équipement, etc.), ce type d'analyse sortant du cadre de ce décompte de l'avancée du dégroupage.

Martin Lafaix, Président de l'AdUF.


Carte du dégroupage

Partager

A propos de l'auteur

14 commentaires

  1. Même critique que la dernière fois : mettez un titre et une légende à la carte, on ne sait pas à quoi correspondent les différentes nuances de vert :( Taux de lignes dégroupées ? Dégroupables ? % de la population qui lit freenews ? Sans légence, ça ne veut rien dire.

  2. freds45 a écrit :
    Même critique que la dernière fois : mettez un titre et une légende à la carte, on ne sait pas à quoi correspondent les différentes nuances de vert :( Taux de lignes dégroupées ? Dégroupables ? % de la population qui lit freenews ? Sans légence, ça ne veut rien dire.
    Euh, il y a une légende sur la carte. Il y avait déjà la dernière fois. Et il y a un rappel (dernier paragraphe) de ce qui est représenté (cela manquait effectivement, par contre, la dernière fois). On pourrait rajouter des lunettes, mais ça passe mal sur un forum :) Martin

  3. MartinL a écrit :
    Même critique que la dernière fois : mettez un titre et une légende à la carte, on ne sait pas à quoi correspondent les différentes nuances de vert :( Taux de lignes dégroupées ? Dégroupables ? % de la population qui lit freenews ? Sans légence, ça ne veut rien dire.
    Euh, il y a une légende sur la carte. Il y avait déjà la dernière fois. Et il y a un rappel (dernier paragraphe) de ce qui est représenté (cela manquait effectivement, par contre, la dernière fois). On pourrait rajouter des lunettes, mais ça passe mal sur un forum :) Martin
    Il aurait fallu l'indiquer clairement près de la carte, AMHA, et pas dans l'article. Un titre du genre "capacité maximale de connexion ramenée à la population, par département" ça coute pas cher ;)

  4. Niark, Niark! Il y encore (en dehors de notre chère Corse) 15 Villages Gaulois qui résistent encore au conquérant Free!!! [Voeu pieux] Allez, M'sieur Niel, lancer vos troupes à l'assaut de ces immondes suppôts du diabolique FT. Pourfendez, pourfendez ces adorateurs d'un dieu déchu! Faites connaître à ces provinces reculées la félicité du dégroupage... [/Voeu Pieux] Là, faut que j'arrête la fumette, on est quand même chez les adorateurs du dieu rentabilité!

  5. Petite question : vous dites que plus de la moitié des lignes sont dégroupables, ce qui est énorme. Peut on donc savoir à quelle taille (en nb de lignes) de répartiteur est arrivé free pour son dégroupage ? c'est pour estimer dans combien d'année free ataquera les petits repartiteurs comme le mien :P:D

  6. Et au passage, savez vous à partir de combien de ligne Free dégroupe les NRAs ??? Je me renseigne pour le BAX59 qui en possède actuellement 3500 en non dégroupé alors que LQN59 (un exemple) l'est avec 3000 lignes ???

  7. Réagir sur le forum