France Telecom refuse la concurrence

40

 

Pour la première fois, France Telecom s’est exprimé hier sur sa stratégie de déploiement de fibre optique et sur les conditions qu’il pose à un tel programme.

Dans un souci de rentabilité, l’opérateur souhaite dans un premier temps que son réseau soit fermé à la concurrence.

Jacques Champeaux (Directeur Exécutif de France Telecom) juge la position de son groupe « voisine de celle de
Deutsche Telekom ».

Rappellons toutefois que Deutsche Telekom avait tout de même menacé de supprimer 5.000 emplois supplémentaires si son réseau était régulé, pour avoir l’autorisation de la nouvelle coalition au pouvoir à Berlin… Si France Telecom se sent tellement voisin de Deutche Telekom dans ce secteur, c’est assez inquiétant…

La réaction de Richard Lalande, président de l’association des opérateurs alternatifs ’Aforst’ : « Il est normal d’investir, est-ce une raison pour que le consommateur n’ait plus le choix ? ».

Source : Journal ’Les Echos’ d’aujourd’hui

Partager

A propos de l'auteur

40 commentaires

  1. Difficile pour n'importe qui d'investir des millions dans une infrasrtucture à long terme et la voir utilisée par d'autres. Ces autres faisant même de l'argent avec ! FranceTelecom ne veux plus reproduire ce qui est arrivé à la paire de cuivre : FranceTelecom doit entretenir le réseau, mais n'est quasi plus propriétaire de rien du tout. Les opérateurs alternatifs gérant les appels, francetelecom gère la paire de cuivre qui n'est pas rentable (Entretenir la paire de cuivre alors que le client ne paye plus son abonnement à France Télécom, ya de quoi devenir dingue). FranceTelecom prévient donc ainsi les FAIs & Co. en disant "Si on nous donne la charge d'investir dedans, pas question que vous en profitiez sans rien financer". Position plus que normale à ce jour. (À moins que FT dispose du monopole d'installation de la Fibre, l'ARCEP va aller dans le sens de FT, à savoir que les FAIs devront financer le projet ou aller voir ailleurs)

  2. C'est amusant, tout les "pro free" criaient au scandale comme quoi "Si la hotline n'est plus payante ou le client ne paye plus le temps d'attente, on sera obliger de delocaliser". Si Free se sent tellement voisin de Deutche Telekom dans ce secteur, c'est assez inquiétant...

  3. Tout à fait d'accord, autant pour le réseau cuivre FT avait des dizaines d'années d'avance et était irratrapable par la concurrence, autant sur la fibre optique tous les opérateurs sont au même niveau. Finalement la logique voudraient que l'ensemble des opérateurs fassent un consortium pour mutualiser les coûts de pose, en se réservant chacun des fibres. Mais c'est certainement illusoire ...

  4. BJR, Alors ça permettra au WiMax de se développer ? et France Telecom a amorti ses investissements depuis belle lurette et ne fait plus que du produit financier. Et aussi, il faut penser à payer l'amende 80.000.000 € ramassée il y apeu de temps si mes souvenirs sont exacts.

  5. Pour ma part je trouve çà normal que FT une boite privée veuille sécuriser son investissement. Plusieurs solutions : _ Partenariat entre l'état et tous les FAI y compris FT pour investir massivement dans un réseau fibre optique jusqu'à l'abonné qui sera neutre et entretenu par un prestataire tiers. _ Alliance entre les gros FAI alternatifs (qui on quand même une certaine puissance de feu car Club internet = Deutch Telekom, Alice = Telecom Italia et NeufCegetel = LDCOM, pour free ...) pour monter un réseau FTTH concurrent puis situation de duopole (avec mis à disposition par les mairies qui ont un droit de passage dans tous les tuyaux posés sur leur territoire des emprises déjà existantes (FT, réseau câblé, etc ...).

  6. couam a écrit :
    Si Free se sent tellement voisin de Deutche Telekom dans ce secteur, c'est assez inquiétant...
    Attention!! faitent pas une confusion. on parle de FT ici et pas de Free

  7. Réagir sur le forum