#covid19 /UK : des antennes 5G soupçonnées de « dissimuler le coronavirus » incendiées

0

Les théories du complot pullulent en ce moment : la dernière en date attribue la propagation du coronavirus, au déploiement des antennes et pas moins de trois infrastructures au Royaume-Uni, ont été vandalisées ces derniers jours.

Et ces sabotages, par incendie, bon nombre d’adeptes de théories fumeuses ayant évoqué un lien entre la diffusion du virus sur le territoire et le déploiement des antennes relais, de manière à dissimuler les effets nocifs que l’implantation de la technologie 5G pourrait avoir, à plus ou moins court terme, sur la santé.

L’autorité des télécoms britannique, l’OFCOM s’est alarmée de cette situation et a insisté sur le fait que : “Nous avons reçu plusieurs rapports de vandalisme visant des antennes téléphoniques, mais aussi d’agressions d’employés des télécommunications, inspirées par des théories cinglées du complot qui circulent sur Internet. Les responsables de ces actes seront poursuivis avec la plus grande sévérité.”

Le gouvernement britannique vise directement une attitude irresponsable de la part des complotistes

Une situation prise au sérieux par les institutions britanniques, mais pas que, YouTube, ayant lui-même pris certaines mesures de son côté, en limitant la visibilité des documents relayant ces théories en les bannissant, ainsi que le relate le journal britannique Guardian.

“Nous avons commencé à diminuer la place des vidéos qui promeuvent les théories du complot sur la 5G et l’épidémie, qui désinforment nos utilisateurs de manière dangereuse.” précise par ailleurs YouTube à ce sujet.

Une situation inédite qui amène des réponses qui le sont tout autant.

Partager

A propos de l'auteur

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Les commentaires sont fermés.