Vivendi poursuit son désengagement des télécoms avec la vente de Maroc Telecom

1

Vivendi continue son désengagement progressif du monde des télécoms, pour se recentrer, comme prévu, sur les médias. Le groupe annonce aujourd’hui la vente de sa participation dans Maroc Telecom

En concluant un accord avec le groupe émirati Etisalat, Vivendi se débarrasse d’un de ses derniers actifs télécoms : ses parts, à hauteur de 53%, dans l’opérateur Maroc Telecom. Le tout pour un total de 4,2 milliards d’euros. L’opération sera soumise à l’approbation de diverses autorités concurrentielles avant de pouvoir être finalisée, probablement début 2014.

Vivendi, qui est récemment monté à 100% dans Canal+ France, continue sa mue vers un groupe intégralement consacré aux médias sous l’influence de Vincent Bolloré. Prochaine étape : la séparation du titre du groupe de celui de SFR, qui disposera de sa propre capitalisation boursière. Et ce, malgré les protestations de Jean-René Fourtou (président du conseil de surveillance du groupe), plus favorable à un maintien de SFR

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Freenews a écrit :

    Vivendi continue son désengagement progressif du monde des télécoms, pour se recentrer, comme prévu, sur les médias. Le groupe annonce aujourd'hui la vente de sa participation dans Maroc Telecom...

    Lire l'intégralité de la news

    La question à se poser est: V.Bolloré aurait-il fait sa première grande erreur?
    Oui et Non, selon ce que deviendra le groupe, et surtout s'il saura se diversifier en boostant à fond sur la diffusion de contenus à la demande et surtout s'il saura acquérir un catalogue de droits pour ce faire.
    Mais comme il faut des supports pour la diffusion, est-ce que se séparer d'un opérateur télécom est une bonne idée... Wait and See... Peut-être reprendre le contrôle de NC??? ;)

  2. Réagir sur le forum