Vivendi entérine sa scission avec SFR

3

Fin de l’ère fourre-tout

Le conseil de surveillance du groupe Vivendi a entériné la décision de se séparer de SFR, qui sera introduit en bourse séparément courant 2014, pour se recentrer sur les médias.

La lutte de pouvoir opposant les deux hommes forts de Vivendi a pris fin : Vincent Bolloré, favorable à une recentralisation sur les actifs médias du groupe, a gagné face à Jean-René Fourtou, plutôt favorable à un maintien de SFR au sein du groupe. Il prendra d’ailleurs sa place en tant que nouveau président du conseil de surveillance — normalement lors de la prochaine assemblée générale qui se tiendra en juin 2014.

Débarrassé de SFR, le nouveau groupe, pour le moment baptisé “Vivendi New Corporation”, aura à son actif deux atouts forts : Canal+ ainsi qu’Universal Music. GVT, groupe de télécoms brésilien, sera également de la partie — même si à terme, il n’est pas impossible que le groupe, dans son obsession de recentralisation sur les médias, en envisage la cession.

De son côté, SFR devrait écoper de l’essentiel de la dette de 8 milliards d’euros du groupe Vivendi ; celle-ci avait été en majeure partie contractée pour permettre le rachat des 40% restants de SFR à Vodafone, en 2011.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. [Delire]
    - "Qui veut acheter SFR, qui veut acheter SFR..., On brade une dette de 8 Milliards d'€..."
    - "Xavier, fonce!"
    - "Euh... Kèkidi??? D'ja pas la thune pour allumer ma 3G... Tu déconnes, John!
    [/Delire]
    Est-ce que le Bol au Rez bénéficiera longtemps au groupe? Pas sûr...

  2. Réagir sur le forum