TVA : SFR et Orange renoncent à augmenter leurs forfaits mobiles (MàJ)

0

Courage, fuyons

Mise à jour (20:40) : quelques instants après l’annonce de SFR, ce sont les abonnés mobiles Orange qui ont commencé à recevoir des SMS les avertissant que la hausse de forfait était abandonnée par leur opérateur.

L’opérateur historique aura agi vite afin de répliquer suite à SFR : « afin que les clients mobiles d’Orange ne soient pas les seuls à être pénalisés par cette hausse, Orange a décidé de ne plus la répercuter sur leurs forfaits mobiles », explique-t-il notamment.

Là encore, les forfaits fixes ne sont pas concernés par ce retour en arrière, au grand dam des possesseurs de Livebox…

Orange comme SFR ont par ailleurs mis en place de nouvelles informations sur leurs sites web respectifs pour y voir plus clair sur ces événements de dernière minute :

- Orange

- SFR


Article initial (17:15) :

Revenant sur ses intentions initiales, l’opérateur SFR a finalement annoncé qu’il renonçait à répercuter la hausse de TVA sur ses forfaits mobiles. L’opérateur au carré rouge ne change cependant pas ses plans sur l’ADSL…

Le bruit courait depuis quelques jours, il est désormais confirmé sur PC INpact : les abonnements mobiles de SFR n’augmenteront finalement pas, contrairement aux premières annonces de l’opérateur.

Selon Frank Cadoret, Directeur général de la branche grand public de SFR, ce revirement de stratégie est destiné à contenter les nombreux clients « qui ont exprimé leur incompréhension face à la complexité générée par le changement de TVA ».

Officieusement, il est plus probable que SFR ait décidé de faire marche arrière en constatant un taux de résiliation particulièrement élevé auprès de sa clientèle. Pour ne rien arranger, il vient de sortir perdant d’une bataille avec la direction générale de répression des fraudes (DGCCRF) : l’opérateur souhaitait empêcher les clients inscrits après le 15 novembre 2010 de faire valoir leur droit de résiliation sans pénalités, en s’appuyant sur une clause ajoutée aux conditions générales de vente… qui s’est finalement avérée illégale (via ZDnet.fr).

Avec cette nouvelle politique, SFR entend bien couper le robinet des résiliations ; reste à savoir si ce revirement de dernière minute ne lui posera pas plus de problèmes qu’il n’en résoudra… En effet, SFR, contrairement à Bouygues Telecom, n’a pas toujours tenu le même discours : l’opérateur avait déjà annoncé la hausse des forfaits à ses clients, et avait même mis en ligne sur son site web une page leur permettant d’estimer le montant de la hausse à venir en fonction de leurs forfaits.

Rien ne semble toutefois devoir changer pour les abonnés à l’offre ADSL du groupe, dont la hausse de 2 euros par mois (sur les forfaits les plus courants : Neufbox et Neufbox Evolution) n’a pas été remise en question.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.