T-Mobile USA abandonne la subvention de téléphones mobiles

0

En France, l’arrivée de Free Mobile est venue remettre en question la pertinence du système de terminaux subventionnés, jusque là adopté par les trois opérateurs historiques. Aux États-Unis, cependant, ce modèle continue à régner en maître…

Aussi, c’est un véritable coup de pied dans la fourmilière que s’apprête à lancer T-Mobile USA. Numéro 4 des télécommunications mobiles aux États-Unis, l’opérateur, filiale de l’allemand Deutsche Telekom, a annoncé qu’il cesserait de subventionner les téléphones en 2013.

T-Mobile USA, qui s’apprête à fusionner avec le cinquième opérateur mobile du pays (MetroPCS), va adopter un modèle proche de ce que Free Mobile propose en France : il va mettre fin à ses forfaits classiques, plus chers et intégrant un téléphone subventionné, pour ne conserver que ses forfaits “Value” à bas prix, fournis avec une carte SIM seule ou un téléphone débloqué, payé au prix du neuf. L’opérateur espère ainsi se démarquer en proposant des forfaits moins chers que la concurrence, mais également réaliser des économies sur l’acquisition de nouveaux abonnés : aux USA, les subventions coûtent en moyenne 200 à 250 euros à l’opérateur pour chaque nouvelle souscription de contrat. Tout comme Free Mobile, T-Mobile USA proposera à ses clients de payer leur mobile en plusieurs fois sans frais, pour faciliter l’acquisition d’un téléphone vendu au prix fort.

À cette occasion, l’opérateur proposera pour la première fois l’iPhone d’Apple, jusque là réservé aux trois principaux opérateurs du pays (AT&T, Verizon et Sprint) et vendu verrouillé, lié à un contrat…

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.