Stéphane Richard imagine possible une “remontée des prix” sur le mobile

35

Dans une interview publiée par Les Échos, Stéphane Richard, PDG d’Orange-France Télécom, partage son avis sur le futur de la téléphonie mobile en France.

Alors que l’opérateur historique observe un retour à la normale du rythme de ses abonnements, Stéphane Richard pronostique un possible retour à des prix plus élevés. Pour lui, les Français n’y seraient pas opposés :

Les Échos — L’arrivée de Free Mobile va-t-elle entraîner une vague de consolidation ?

Stéphane Richard — Je ne le pense pas. La réalité, c’est qu’on paie deux fois plus cher au Royaume-Uni qu’en France pour avoir le même niveau de service. Ce n’est pas soutenable à moyen terme pour notre industrie. Il y aura donc soit une forme de remontée des prix, soit une baisse du nombre d’opérateurs. Je crois assez à la première : un forfait mensuel en illimité vaut moins cher qu’une place de parking à Paris pour une seule journée. Les Français pourraient accepter de payer 25 euros ce qu’ils achètent aujourd’hui pour 20 euros. En revanche, je crois assez peu à la seconde hypothèse. Le profil des acteurs en place ne s’y prête pas.

Par ailleurs, alors que le journal l’interroge sur sa possible crainte de la perte des revenus liés au contrat d’itinérance avec Free dans quelques années, Stéphane Richard estime que « l’itinérance massive est forcément transitoire ». « Nous ne voulons pas devenir “addict” à l’itinérance. Nous avons signé ce contrat pour mieux gérer le choc de l’arrivée d’un quatrième opérateur, mais nous ne construirons pas notre modèle économique dessus et Free probablement non plus ».

- Lire l’intégralité de l’interview sur le site des Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

35 commentaires

  1. je ne suis pas convaincu. quand on peut payer moins cher, on ne revient pas en arrière. encore plus vrai en cette période de chomage où on fait gaffe à ces dépenses

  2. C'est pas possible de vivre ainsi ? Mr Richard, allez faire un tour en Autriche ... ou les tarifs sont encore moins cher ! Pour 20 euros, vous avez les memes prestations mais sans surcout a travers toutes l'europe !!!!! Alors SVP, votre role de vilain petit canard ... A d'autres.

  3. il ne faut pas prendre pour argent comptant ce que dit S. Richard...
    * croire que dans le futur, les 4 réseaux mobiles continueront à exister c'est illusoire à la vue du coût d'investissement et de maintenance de 4 réseaux qui font la même chose : doublon pour le mobile...
    à la rigueur Orange et Free vont se rapprocher pour les antennes... et peut être SFR et Bouygues...
    mais il ne faut que ces 4 opérateurs se concentrent sur leur métier : le service et non la finance...
    * croire que les gens accepteront de payer plus pour la même chose, c'est illusoire aussi...
    à la rigueur seulement si les 4 opérateurs principaux se font une entente sur les prix... et que le client n'aurait pas le choix que de fermer sa gu*ule (à l'exemple de l'ADSL...).
    En tout état de cause, S. Richard fait dans la démagogie (pour le contexte conjoncturel) sur plusieurs choses :
    * rassurer les employés d'Orange (les suicides ca les connait...) ;
    * rassurer les actionnaires (prix qui pourrait augmenter) ;
    * rassurer l'état et les opérateurs concurrents (itinérance) ;

  4. L'exemple de l'angleterre est eronné : les prix sont, peut-être, plus chers mais certainement pas du double ! De plus les smartphones y valent en moyenne 30% moins cher !

  5. Je lance un appel à Mr Richard.
    Si pour lui 20€ ne représente qu'une journée de parking, je lui propose une chose.
    Je vais dans une boutique Orange, et on me donne ces 20€/jour.
    Pour lui c'est une misère, il peut me faire ce plaisir.

    Pour Mr Richard, imaginez une remontée des prix.
    Restez dans le monde imaginaire.  ;D

  6. Réagir sur le forum