SFR veut utiliser les données personnelles de ses abonnés pour de la publicité TV ciblée

2

SFR va tester la publicité TV ciblée, personnalisée en fonction du spectateur, grâce à BFM Paris (une chaîne SFR Media).

Une chaîne de télévision qui adapte ses publicités en fonction de qui la regarde, tel est le rêve du groupe de Patrick Drahi. Alain Weill, patron de la branche SFR Media, simplifie le problème en ses propres termes : bientôt, « ceux qui ont des chiens auront des publicités Canigou, et ceux qui ont des chats, des publicités pour Ronron ».

En temps habituel, la publicité ciblée à la télévision est interdite en France. Mais pas sur les chaînes locales. Et c’est là que BFM Paris entre en jeu. La chaîne, diffusée exclusivement sur la TNT et les bouquets SFR-Numericable, expérimentera ce nouveau format cet été.

Cibler les spectateurs grâce à de nombreuses « données »

Dans un premier temps, BFM Paris se contentera de changer les publicités en fonction de la géolocalisation du spectateur. Mais, à terme, le groupe mise sur un ciblage plus précis.

Michel Combes, DG d’Altice (maison-mère de SFR), indique qu’il compte utiliser ses « propres données », qu’il détient sur ses abonnés fixes et mobiles, pour distribuer des publicités plus précises. En restant flou sur la nature des données utilisées, ou sur la façon de les récolter. Par exemple, SFR lui-même pourrait « proposer des offres différentes selon que le foyer est ou non déjà abonné », explique-t-il. « En plus, on peut aussi acheter des données extérieures ».

La législation française demeure vigilante sur l’utilisation des données personnelles à des fins publicitaires, notamment via l’action de la CNIL (Commission nationale informatique et libertés). Mais SFR a bon espoir de faire évoluer les règles en sa faveur. « Quand on en parle dans les ministères, tout le monde est d’accord pour faire évoluer la loi. Donc elle évoluera sans doute dans le courant de l’année 2017 », prophétise Michel Combes.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

2 commentaires

  1. bien bien bien... SFR est déjà en mauvaise posture, ils donnent encore des arguments pour ne pas s'abonner chez eux. (même si la plupart des gens se foutent de cet aspect qui est pourtant primordial)

  2. Réagir sur le forum