SFR va lancer sa phase d’expérimentation du VDSL2 en Dordogne et Gironde

3

SFR va lancer une phase d’expérimentation du VDSL2, sur 17 NRA éligibles, auprès d’abonnés volontaires à partir du 1er juin, selon les informations publiées par PC INpact.

SFR concentre ses tests sur 17 NRA, tous situés en Dordogne et en Gironde, départements choisis par l’Arcep pour faire l’objet des premiers tests grandeur nature de la norme VDSL2. Les abonnés souhaitant profiter en avant-première du VDSL2 doivent s’inscrire sur le site de l’Atelier SFR, où ils seront peut-être sélectionnés et intégrés au groupe de test.

Contrairement à Free avec sa Freebox Révolution ou Orange avec sa Livebox Play, SFR ne dispose pas d’une box compatible avec le VDSL2 d’office ; les abonnés éligibles au test recevront donc une version modifiée de la Box de SFR (nom de code NB6V), qui sera elle bien compatible. Free, de son côté, n’avait pas hésité à mener une expérimentation immédiate auprès des abonnés d’un NRA, près de Montpellier, pendant un peu moins d’une semaine.

Au-delà de cette période de tests, SFR n’a pas indiqué de quelle façon il souhaitait commercialiser le VDSL2 auprès de ses abonnés ; l’indispensable changement de box pourrait être, par exemple, facturé au client. Gageons qu’on en saura plus lors de l’autorisation du VDSL2 à l’échelle nationale, qui reste prévue pour cet automne.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. C'est certes très récent, mais il me semble que les dernières box fournies par SFR sont compatibles VDSL, certainement donc une quantité très réduite par rapport au parc existant mais...

  2. Bonjour.
    Selon mes infos, des clients fonctionnels en VDSL2 sont déja présents dans plusieurs DSLAM SFR en région parisienne (des Alcatel 7302 ISAM ) et ces personnes , probablement beta-testeurs (ou clients VIP) ont deja leurs boxes VDSL2 synchro a des debits effectivement supérieurs .
    Pour info, ces debits de synchro réels constatés sont majoritairement meilleurs que ce que la théorie laissait espérer, en down, mais surtout en up . Par exemple, j'ai le souvenir d'une ligne à 1500m du DSLAM environ et 23dB théoriques/réels, box [email protected] dn et 4.5megs en up au lieu d'un classique 1.216Mbps...
    De quoi laisser rêveurs les clients que la fibre n'atteint pas et qui ont pourtant des besoins en up conséquents ! Vivement que je voie ce que ca donne sur ma propre ligne avec la techno VDSL employée par Free et leur routeur maison, rendez-vous en ... septembre , allez ! :D

  3. Le VDSL, c'est bien... Mais comme pour l'ADSL, il est nécessaire que les conditions optimales soient réunies: Ligne impeccable, des cables ne datant pas d'avant-guerre (du 5 ou 6/10, ce serait le peid... Oups!!), le moins possible d'armoires de répartition entre de le NRA et la Box (aucune, c'est le pied!), pas de ligne aérienne (là, pour tout ce qui est parasites, c'est un pied royal!).
    Tout ceci pour dire qu'étant ADSLisé, dégroupé, à 1000m du NRA, avec une synchro en mode sérénité et en temps "normal" à plus de 18mégas, il se trouve que la présence de certain véhicule avec moteur en marche au ralenti, en arrêt sous les 60m de ligne aérienne qui alimentent mon pavillon (le reste étant en fourreaux, bien entrerrés...) suffit à me faire "sauter" ma synchro, et me ramener cette dernière à une synchro de 8160/612! Et en temps "normal", la synchjro peut tenir (cas idyllique!) à plus de 18Mégas pendant une semaine!
    Lorsque ce genre d'incident se produit une fois de temps à autre, c'est gênant, particulièrement lorsque l'on utilise la TV, où lorsque l'on est au téléphone. Je dis gênant, sans plus. Mais il arrive qu'hélas le passage de quelques "hordes" de 2 roues, ou même de simplecamions, véhicules agricoles ou voitures (!)) se multiplie, rendant quelquefois pendant 30 ou 45mn la liaison inopérante, avec des resynchro toutes les minutes (en fait, à peine synchronisé pendant 1mn, et on repart pour un tour!).
    Même si par le plus grand des miracles, le sous-répartiteur se situant à moins de 500m de mon pavillon se retrouvait équipé avec du VDSL2, je crains fort que ces phénomènes "marginaux" ne soient jamais éliminés, mes 60m de ligne aérienne ne pouvent que rester en l'état!
    Alors oui, l'ADSL, c'est bien, le VDSL2, c'est génial, mais avec ce boulet au pied, cela ne sera pas la panacée pour ceux qui ont déà une ligne perturbé, même courte. Par ailleurs, on n'est pas la veille de voir toutes les box à moins de 1000m de son dernier DSLAM VDSL2, les finances, ni publiques, ni privées n'y pouvant pas suffire, et étant un frein supplémentaire au déploiement de la fibre, le seul vecteur de transmission qui est à l'abri des perturbations électro-magnétiques, aussi bien en zone non dense qu'en zone dense!
    Et dire que j'ai un gentil cable aérien "municipal" avec de la fibre qui passe à moins de 5m de la maison... Scrogneugneu!

  4. Réagir sur le forum