SFR : une croissance tassée en 2010, due à la « concurrence »

0

L’opérateur, qui vient de présenter ses résultats pour l’année 2010, constate une réduction de la croissance de son chiffre d’affaires global (tous secteurs d’activité confondus), qu’il explique par un « contexte concurrentiel exacerbé »

SFR a enregistré en 2010 un chiffre d’affaires de 12,5 milliards d’euros, soit une progression de « seulement » 1,2 % : une hausse plutôt faible que Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, a justifié par une « intensité concurrentielle forte », et « une intensité réglementaire et fiscale encore plus forte ».

La baisse imposée du coût des terminaisons d’appels sur les mobiles semble être directement en cause, réduisant de fait les marges de l’opérateur : « hors effet des baisses de tarifs imposées par les régulateurs, la croissance du chiffre d’affaires a été de 5,8% », précise le groupe dans un communiqué.

L’opérateur au carré rouge a également présenté ses chiffres de recrutement haut débit & fixe pour le quatrième trimestre 2010. Si la Neufbox Evolution avait permis à SFR d’afficher de bons chiffres de recrutement peu après son lancement, son effet ne lui aura pas permis de s’emparer de la première place du podium au T4 2010 : SFR a ainsi recruté 114 000 nouveaux clients (nets de résiliations), un bon score légèrement inférieur à celui d’Orange sur la même période (121 000 nouveaux clients).

Au total, sur son activité « haut débit & fixe », la marque affiche un parc s’élevant à 4,887 millions d’abonnés, avec un chiffre d’affaires de 3,9 milliards d’euros, en hausse de 4,5% sur un an. Le groupe met en avant « une excellente performance commerciale dans l’internet haut débit grand public (chiffre d’affaires en progression de 11,9%) »

Sources : SFR, AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.