SFR se défend face à la plainte de Free sur les téléphones subventionnés

8

Sous le coup d’une plainte pour “concurrence déloyale” déposée par Free Mobile, SFR défend son modèle de mobiles subventionnés, mis en cause par le nouvel entrant…

La vente de terminaux subventionnés assortis d’un forfait et d’une période d’engagement serait, selon Xavier Niel, « une façon de faire du crédit à la consommation déguisé… sans se soumettre aux contraintes légales. (…) Cela revient à pratiquer des taux d’usure de 300 ou 400% que le consommateur ne voit pas ».

Dans sa plainte, Free relève une condition particulière relevée dans les modalités de l’opérateur au carré rouge : « Le produit vendu [le téléphone, NDLR]reste la propriété de SFR jusqu’au paiement intégral de son prix ». Une clause qui viendrait étayer les arguments du trublion…

SFR s’est toutefois défendu auprès des Échos, en expliquant que cette phrase n’est là que pour couvrir le délai entre la livraison du terminal et l’émission de la facture, parfois jusqu’à 30 jours après. Le client est bien propriétaire de son téléphone, une fois passée cette période de 30 jours, insiste l’opérateur.

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.