SFR renforce ses droits sportifs avec l’Euroligue de basket

0

SFR annonce l’acquisition des droits de diffusion exclusive des meilleures rencontres de l’Euroligue et de l’Eurocoupe de basket.

Déterminé à dépenser sans compter pour alimenter son bouquet de chaînes SFR Sport, l’opérateur a mis la main sur l’Euroligue et l’Eurocoupe, deux événements majeurs du basket européen, pour la saison 2017-2021. De quoi renforcer son offre de basket, incluant déjà les principaux championnats nationaux (ProA, ProB et Ligue féminine).

SFR sera en mesure de diffuser les « meilleures rencontres » des phases qualificatives et des phases finales de l’Euroligue, le jeudi soir, avec priorité aux matchs dans lesquels on retrouvera les joueurs français évoluant à l’international (Moscou, Barcelone, Valence, Olympiakos…). Idem côté Eurocoupe, puisque le bouquet sportif privilégiera les affrontements impliquant les clubs français en lice (Lyon, Limoges et Levallois), le mardi ou mercredi soir.

Des droits difficiles à rentabiliser

Après avoir mis la main sur les prestigieuses Ligue des Champions et Europa League UEFA pour 350 millions d’euros par an, SFR poursuit sa stratégie d’investissements en faveur des droits sportifs dans l’espoir de repartir à la conquête des abonnés.

Cette stratégie ne s’est, jusqu’à maintenant, pas révélée payante : SFR continue d’afficher des chiffres de recrutement dans le rouge. Tant et si bien que des analystes remettent en cause les calculs de l’opérateur au carré rouge, dont les achats sportifs deviendraient impossibles à rentabiliser. Cette stratégie dispendieuse et risquée interpelle, en outre, à l’heure où le groupe se sépare d’une part non-négligeable de ses effectifs pour réaliser des économies de l’ordre de 400 millions d’euros par an…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum