SFR recrute 40 000 abonnés mobiles au 3è trimestre et relève ses prévisions

4

Toujours touché par l’arrivée de Free Mobile au début de l’année, SFR affiche malgré tout, au troisième trimestre 2012, des résultats suffisamment encourageants pour revoir ses prévisions à la hausse.

Malgré un secteur des télécoms dit “en crise”, SFR, qui était l’un des opérateurs les plus durement touchés au début de l’année, parvient à fournir des résultats un peu moins pessimistes lors de ce 3ème trimestre. L’opérateur prévoit désormais « une baisse proche de 12% de son EBITDA » pour l’ensemble de l’année 2012, alors que celle-ci était auparavant estimée entre 12 et 15%.

Même s’il fait preuve de résistance, SFR continue à traverser une période difficile. Il n’a recruté que 40 000 abonnés mobiles sur les trois derniers mois, soit nettement moins que les 320 000 affichés par Orange sur la même période. D’autant que le revenu moyen par abonné, impacté par le prix à la baisse des abonnements, a chuté de 9,9% pour atteindre 429 euros par an.

SFR croit en la perspective d’une véritable « relance commerciale » pour le 4ème trimestre, notamment grâce à sa nouvelle marque low-cost, Joe Mobile.

L’opérateur ne devrait pas renoncer à son plan d’adaptation, reposant sur les départs volontaires de salariés, même s’il tient à relativiser : le nombre d’emplois touchés ne « sera pas énorme, pas autant que les chiffres hallucinants qui ont été cités », a fait savoir Philippe Capron, directeur financier du groupe Vivendi. Pour rappel, les syndicats estiment que SFR pourrait supprimer de 500 à 2000 emplois…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. jisse44 a écrit :

    429 / 12 = 35.75€ , autant dire qu'ils ont encore une marge tranquille....


    Sauf qu on ne connait pas la proportion des mobiles subventionnés dans la part de l’abonnement.

  2. Réagir sur le forum