SFR proposera la TV satellite aux abonnés non-dégroupés

9

A l’instar d’Orange, SFR devrait bientôt proposer un service de télévision par satellite pour ses abonnés Internet en zone non-dégroupée, dont la ligne ne permet pas de bénéficier du service TV par ADSL.

Selon les informations communiquées par Ariase, les abonnés SFR en zone non-dégroupée pourront bénéficier prochainement d’un décodeur HD Sagem compatible TNT et satellite.

L’offre télévisée proposée sera différente de celle fournie par ADSL. Dans un premier temps, seules les chaînes et radios librement accessibles sur le satellite Astra 19.2° Est seront proposées, mais SFR envisage de lancer ses propres services interactifs (vidéo à la demande et télévision de rattrapage) dans la foulée, au 1er trimestre 2011.

Il sera également possible de souscrire aux chaînes Canal+ ou au bouquet Canalsat par ce biais, selon des conditions tarifaires vraisemblablement similaires à ce qui est déjà mis en œuvre sur l’ADSL.

Seule ombre au tableau : selon Ariase, SFR pourrait commercialiser cette option pour 5 €/mois, là où Orange la propose gratuitement à ses abonnés depuis 2008 (moyennant un dépôt de garantie de 49 €).

Après l’arrivée en force du quadruple play, la télévision par satellite semble être le nouveau fer de lance des opérateurs pour améliorer leurs offres Internet. Sans offre satellitaire à son actif, Free trouvera-t-il un moyen de s’engouffrer à son tour dans la brèche, ou laissera-t-il cet atout à la concurrence ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. Freenews a écrit :
    Free trouvera-t-il un moyen de s’engouffrer à son tour dans la brèche, ou laissera-t-il cet atout à la concurrence ?
    Free se désintéresse totalement des non-dégroupé, au contraire il cherche à les faire fuir vers la concurrence en proposant un service très peu fiable et bridé. Le satellite chez free ? Perso je n'y crois pas une seconde. Par contre 5€/mois pour avoir un truck que les dégroupés ont en mieux, je trouve ça un peu gonflé de la part de SFR.

  2. Avec la V6, Free a vraiment interrer de tenir ses promesse en terme de ringardise, car très franchement, sa risque d etre tres compliqué d etre concurrentiel au vu des nouveauté que sfr va proposé !

  3. shyrokie a écrit :
    Free se désintéresse totalement des non-dégroupé, au contraire il cherche à les faire fuir vers la concurrence en proposant un service très peu fiable et bridé.
    Ou l'autre façon de voir les choses c'est de se rendre compte que: - Free fait tout ce qu'il peut pour avoir une offre pour les non-dégroupés qui ne soit pas plus chère que celle pour les dégroupés alors même qu'un non dégroupé rapporte moins du fait de l'absence des services qui génèrent les meilleures marges (tous les -à côté- liés à la TV: VOD, ...) et dans le même temps coûte plus cher à Free (frais de collecte IP + bande passante: de l'ordre de 18€ HT pour un non-dégroupé contre 9€HT pour un dégroupé). - dans la même logique, Free fait beaucoup pour dégrouper un maximum de DSLAM et justement y gagner à la fois en marge et en ARPU. Pour preuve, le taux de dégroupés n'a pas cessé d'augmenter ces dernières années pour atteindre un taux autour de 90% aujourd'hui. Pour revenir à la news, je reste dubitatif quand à l'intérêt qu'une telle offre peut susciter chez les abonnés, même quand elle est gratuite. On a déjà des chiffres officiel de "vente" pour ce service chez Orange ?

  4. ynos a écrit :
    - dans la même logique, Free fait beaucoup pour dégrouper un maximum de DSLAM et justement y gagner à la fois en marge et en ARPU. Pour preuve, le taux de dégroupés n'a pas cessé d'augmenter ces dernières années pour atteindre un taux autour de 90% aujourd'hui.
    Je n'ai jamais vraiment bien comprit l'utilité de ce taux ? mais il est quand même très logique, car Free ne gagne plus de nouveau abonné sur son offre non-dégroupé et c'est plutôt en baisse car progressivement ils passent vers une offre dégroupé ou vers un autre FAI. Ce taux ne fait que prouver l'aversion envers l'offre non-dégroupé de Free? qui représente encore 35% des lignes et plus de 65% du territoire. (Ces pourcentage sont très relatif car plusieurs NRA n'ont pas suffisamment de place pour accueillir les ligne soit disant dégroupé et bcp de ligne dégroupé sont trop loin du NRA pour être éligible à la TV) Pour les vitesses de dégroupage moi j'ai toujours trouvé ça extrêmement lent, car aux vitesses actuelle de dégroupage il faudra plus de 2 siècles pour dégrouper toute la France hors c'est clairement quelques choses qui ne sera jamais fait. Perso je déplore l'Internet à deux vitesses (ou trois avec la fibre) en fonction de notre situation géographique. Sinon idem on a des retours de chiffre de l'offre d'Orange ?

  5. shyrokie a écrit :
    Free ne gagne plus de nouveau abonné sur son offre non-dégroupé et c'est plutôt en baisse car progressivement ils passent vers une offre dégroupé ou vers un autre FAI. Ce taux ne fait que prouver l'aversion envers l'offre non-dégroupé de Free?
    Encore une assertion sans fondements ni chiffres ou infos officielles pour étayer tes dires. Et comme d'hab, tu interprètes toujours les choses dans le sens 'Free fait les choses pas bien' ; ceci dit, cela ne m'étonne guère puisque c'est un peu la 'marque de fabrique' de tes interventions sur le site.
    Perso je déplore l'Internet à deux vitesses (ou trois avec la fibre) en fonction de notre situation géographique.
    Moi aussi je le déplore. Mais quelle est l'alternative ? Tu veux obliger des sociétés à dépenser une fortune pour offrir un choix supplémentaire aux foyer ? Allez, pourquoi pas. Mais il faut bien comprendre que : - on vit dans un monde fini, et qu'en ce sens les budgets ne sont pas illimités ; donc si on décide de faire ça, c'est soit: * autant d'argent qu'on ne mettra pas ailleurs. Par exemple dans le déploiement d'une techno qui a de l'avenir et qui justement s'affranchira des soucis liés à la distance au point de raccordement, à savoir la fibre. * ou à défaut faire reporter le coût sur les abonnés existants ; et je suis pas sûr que les millions d'abonnés actuels soient prêt à voir leur facture mensuelle augmenter de 30% ou 50% juste pour que quelques % de la population puissent choisir des FAIs alternatifs et pas seulement Orange. - on vit (qu'on le veuille ou non) dans une société de marché, donc il est totalement illusoire de vouloir obliger des sociétés privées à oeuvrer pour ce qu'on peut considérer comme un service public à défaut de tuer leur viabilité économique. Donc si on veut financer ce genre de chose ça devra passer par une mission de service public (comme pour le 'droit' à la ligne téléphonique ou le raccordement EDF). Donc des fonds à allouer à cette 'cause' et qu'on n'utilisera pas ailleurs et c'est donc l'émanation d'une volonté politique. A nouveau, pourquoi pas si cela te semble si important ; on est en démocratie et tu peux exprimer ton opinion par l'intermédiaire de ton bulletin de votre et si ton avis se trouve être l'avis majoritaire de l'ensemble des citoyens du pays, nul doute que ça se mettra en place.

  6. shyrokie a écrit :
    l'aversion envers l'offre non-dégroupé de Free
    J'ai du mal à comprendre ta logique. Même UFC-Que Choisir, pourtant très sévère envers Free actuellement, reconnaît que son offre non-dégroupée est la plus compétitive du marché (proposée au même prix que son offre dégroupée, pour des services honnêtes). Tous les autres opérateurs majorent la facture des forfaits non-dégroupés et la qualité n'y est pas nécessairement meilleure... Le pourcentage de dégroupage est un indicateur important pour deux raisons : - 1) le dégroupage, c'est de la satisfaction abonnés (plus de services, plus de débit, fiabilité en hausse, etc.) - 2) le dégroupage, c'est de la satisfaction actionnaires (offre plus rentable, ARPU en hausse avec les services TV, etc.) C'est bon pour l'opérateur, c'est bon pour le client... par conséquent, il est important de rapprocher ce taux le plus possible des 100% ! (Et, accessoirement, cela sert aussi à montrer que les investissements sur la qualité de service ADSL ne sont pas délaissés au profit de la fibre optique)
    Sinon idem on a des retours de chiffre de l'offre d'Orange ?
    Pas à ma connaissance.

  7. ynos a écrit :
    Encore une assertion sans fondements ni chiffres ou infos officielles pour étayer tes dires. Et comme d'hab, tu interprètes toujours les choses dans le sens 'Free fait les choses pas bien' ; ceci dit, cela ne m'étonne guère puisque c'est un peu la 'marque de fabrique' de tes interventions sur le site.
    Encore des attaques personnel que je comprend gère ? Pour les chiffres il suffi d'aller sur degroupnews et effectivement on peu interpréter des chiffres de différente manière, c'est le principe d'une interprétation ? Pour ma part quand Free annonce qu'il a 90% de dégroupé et qu'il vise 100%, je suis désolé de me permettre de penser que Free veut exclure 1/3 de la population Française qui est non-degroupé (et je parle pas du territoire) Je comprend très bien la logique capitaliste, elle consiste a exclure tout ce qui n'est pas rentable et encourage tout ce qui l'ai ou qui peu l'être. Il est vrai que l'internet ce n'est pas comme l'électricité, l'eau ou le téléphone, il n'y a aucune idée de service publique derrière. Mais bon encore une fois je m'autorise à penser que les choses pourait être différente. Je suis vraiment désolé si mes idées vous agresse littéralement.

  8. un simple freenaute le

    Pour ma part quand Free annonce qu'il a 90% de dégroupé et qu'il vise 100%, je suis désolé de me permettre de penser que Free veut exclure 1/3 de la population Française qui est non-degroupé (et je parle pas du territoire)
    Free n'exclut personne, les abonnés qui viennent chez Free sont majoritairement dégoupés. Historiquement leur PDM a toujours été plus élevée sur NRA dégroupé que sur NRA non dégroupé... Ils couvrent de l'ordre de 73% des lignes à ce jour. Les non dégroupés ne résilient que si la concurrence a mieux à leur proposer, c'est de moins en moins fréquent vu les efforts de Free sur les gros NRA dernièrement.

  9. Réagir sur le forum