SFR pourrait se séparer de 10% de son effectif

24

1000 mercis

Selon PC INpact, qui cite une source interneà l’opérateur, SFR envisagerait de se séparer jusqu’à 10% des effectifs de la société, soit quelques 1000 emplois.

Alors que la direction de SFR, qui a annoncé la mise en place d’un plan d’adaptation, se refuse toujours à communiquer le moindre chiffre, les spéculations vont bon train : la CFDT estimait que les suppressions d’emploi pourraient concerner environ 500 postes, tandis qu’une estimation plus récente de Stratégies parle de 700 à 800 emplois menacés…

PC INpact cite une source interne de l’opérateur, qui rapporte que « l’objectif (…) serait de gagner environ 10 % de collaborateurs en moins ». Pour cela, la firme ferait essentiellement appel à un plan de départs volontaires (PDV), plutôt qu’à un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) traditionnel. Celui-ci pourrait être annoncé dans les prochains jours (selon Stratégies), mais plus probablement « pas avant la rentrée scolaire », pour une application en 2013, indique la source de PC INpact.

Source : PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. Inadmissible ce sont encore les petit qui trinque voilas une direction qui n'a rien fait en prévision de l'arriver d'un nouvelle opérateur alors qu'il savait que free allait diviser les prix par deux et maintenant il vire des personnes qui ne font subir les mauvaises décisions .
    Ils feraient de baissaient les salaires des PDG et autre tous c'est bon a rien  je leurs dis Dehors " c'est ça la France ".
    Au State ça ferait un moment que le ménage serait fait en tout cas c'est ce que j'ai fait en les quittant ces escrocs.

  2. Eh oui. Tellement plus facile de sa lâcher sur les employés, plutôt que de risquer de se mettre à dos les actionnaires, hein.  ???

  3. Oui !!! surtout ne touchons pas aux dividendes de "CES" chers actionnaires....
    Et ceci n'est pas "principalement dû à l'arrivée du trublion, les chiffres du dernier trimestre 2011 reflètent assez bien la tendance de la branche mobile chez le carré rouge.
    [url=http://www.pcinpact.com/news/69325-resultats-vivendi-sfr-universal-music.htm]http://www.pcinpact.com/news/69325-resultats-vivendi-sfr-universal-music.htm[/url]
    Alors c'est pas nous !! c'est de la faute au vilain petit canard...
    La réactivité ne doit pas faire partie de sa politique commerciale, voilà ce qu'il arrive lorsque l'on s'endort sur ses lauriers...

  4. Je trouve etrange ces reactions.
    Si SFR arrive a fournir un service identique (ou a 99% identique) avec 10% d'employés en moins c'est plutot une bonne nouvelle quand meme non ?
    Quand tu as la meme chose pour moins cher..... ben SFR fais comme tout le monde, c'est pas interdit quand meme.
    SFR ne fais que suivre ce que lui dicte ses clients : on veux du moins cher. Et s'adapte en consequence.

  5. ça sent le troll, je vais quand même le nourrir...
    je ne sais pas si tu as suivis l'actualité, on parle de licenciement un peu partout... mais pour l'instant, seul SFR l'a mis en oeuvre..
    Orange qui est plus gros que lui, n'en prévoit pour l'instant pas...pareil pour bouygues, qui est plu petit...
    et seul SFR se disait pas concerner par l'arrivé de Free..et n'a donc rien fait pour retenir ses clients...
    donc... 1 qui la faute de cette émoragie de clients ? est ce la faute de, dirigeants qui n'ont rien préparé, ou les pauvres employés qui ne demandent que d'être au service de son employeur?

  6. Ben oui, c'est forcément un troll puisque ça ne va pas dans le sens que tu voudrais. Par contre dire que tout est la faute de ces cochons d'actionnaires et de salauds de patrons et cadres, épaulés par ces andouilles de syndicats, ça c'est pas trollesque du tout.
    C'est assez difficile de faire passer des idées dans un monde où tout doit être tout noir ou tout blanc. Sans chercher la bagarre, essaye simplement de comprendre mon point de vue (je ne te demande pas d'y adhérer) quand je dis que les responsabilités sont partagées et je ne parle pas que de la téléphonie mobile. Si il y a des erreurs ou des abus de la part des dirigeants d'entreprise ou des actionnaires, on a aussi tous notre part de responsabilité en cherchant à obtenir tout à des prix "insuffisants", ça entraîne du chomage, donc perte de pouvoir d'achat pour beaucoup, il faudra bien sortir de ce cercle vicieux d'une manière ou d'une autre, tout le problème étant de mettre le curseur coût pour le consommateur/bénéfice pour l'entreprise/bien commun, au bon endroit.

  7. Réagir sur le forum