SFR joue au chantage à l’emploi contre les fréquences 4G recyclées

16

SFR ne voit pas d’un bon œil la réallocation d’anciennes licences 2G en 4G, au profit de Bouygues Telecom, qui récupérerait ainsi des fréquences supplémentaires. Et il le fait savoir.

Stéphane Roussel, PDG de SFR, résume son opposition en quelques phrases, dans ce qui s’apparente fort à du chantage à l’emploi. « J’ai écrit avant Noël au président du régulateur et au Premier ministre. Si Bouygues Telecom obtient les fréquences en 1.800 MHz en 2013 , alors cela entraînera la destruction de 5.000 emplois dans l’écosystème SFR », explique-t-il dans des propos rapportés par Les Échos. Si Bouygues obtient gain de cause un an plus tard, en 2014, alors 3000 emplois seront supprimés, continue à affirmer SFR.

Sur le recyclage des fréquences 1800 MHz, Bouygues Telecom se retrouve ainsi bien isolé, puisqu’il se frotte à l’opposition de l’ensemble de ses concurrents direct — Orange, SFR et Free. Orange comme SFR ne souhaitent pas qu’un opérateur, qui n’a pas décroché de licence aux enchères sur cette gamme de fréquences, puisse finalement y obtenir un accès alors qu’eux ont du dépenser près d’un milliard d’euros pour cela.

Néanmoins, le discours de SFR en forme de chantage a le don d’agacer, y compris au sein du gouvernement : « ce type de chantage de boutiquier n’est pas reluisant pour celui qui l’exerce. D’autant que SFR reste une entreprise rentable », fait savoir un proche du gouvernement. On retrouve le même ton chez Bouygues Telecom : « l’arrivée d’un quatrième opérateur entraîne la destruction d’un millier d’emplois chez SFR et la réallocation de licences pour un opérateur qui ne pèse que 17 % du marché aboutirait à 5.000 suppressions de postes… », ironise l’opérateur.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. Cette affirmation dans l'article me semble inexacte:
    [i]"Orange comme SFR ne souhaitent pas qu’un opérateur, qui n’a pas décroché de licence aux enchères sur cette gamme de fréquences, puisse finalement y obtenir un accès"[/i]
    Pour exploiter la bande 1800 MHz en 4G LTE, une Licence spécifique n'est pas exigée à partir du moment où l'opérateur dispose déjà d'une Licence 4G LTE 2600 MHz et/ou 800 MHz.
    Seule l'autorisation explicite de l'ARCEP est nécessaire.
    Voici ce qui est écrit dans les Licences 4G LTE à 2600 MHz:
    "  § 3.2. Obligation de couverture du territoire métropolitain
    ....
    Le titulaire satisfait cette obligation de couverture par l’utilisation des fréquences qui lui sont attribuées dans le cadre de la présente procédure [u][b]et, le cas échéant, d’autres fréquences dont il serait par ailleurs titulaire.[/b][/u]"

    Ce sera différent à partir de mai 2016, date à laquelle (selon a Commission Européenne) les opérateurs disposeront de leur patrimoine de fréquence en toute liberté pour écouler n'importe quelle norme.
    En revanche, la couverture des "Zones Prioritaires" en 4G LTE doit être [u][b]exclusivement réalisée en 800 MHz[/b][/u].
    Le reste de la France métropolitaine peut être indifféremment couverte par n'importe quelle bande de fréquence autorisée en 4G LTE française.

  2. La question que je me pose est de savoir si il y aura une différence de qualité de service sur les 2G recyclé en 4G ?
    Après le fait de dire que 17 % du marché entrainerait 5000 suppression de postes (sachant qu'il n'y a pas autant de salariés chez SFR) :D sauf si je me trompe... :o

  3. La question que je me pose est de savoir quand la 4G sera autre chose de plus qu'un argument commercial fallacieux car ne bénéficiant qu'à une minorité ?
    Plutôt que s'apitoyer sur leurs sorts, se critiquer mutuellement, brandir la menace de licenciements et se chercher  des  prétextes, autant d'antiennes connues dont on nous rebat les oreilles, ils seraient mieux inspirés de s'atteler à faire quelque chose d'utile, comme par exemple déployer la 4G effectivement et surtout massivement (sinon, les b..... comptez-vous) .

  4. raudi c'est toi la pleureuse je trouve, [b]SFR[/b] ne fait qu'une mise en garde prédictive :P !
    Si Bouygue n'a pas obtenue la [b]4G[/b], il n'a pas à tricher, déjà qu'il fasse une bonne 3G >:( !
    Parce que Bouygues et le champion pour vampiriser le reseau des autres, numéricable en tête.
    Donc je Boycotte clairement Bouygues, pas SFR.

  5. Des éléments intéressant concernant ce thème :
    http://m.lexpansion.com/high-tech/frequences-4g-bouygues-denonce-les-chiffres-ni-credibles-ni-serieux-de-sfr_369743.html


  6. Ah...
    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202520597402-free-chiffre-a-2-500-destructions-d-emplois-l-obtention-par-bouygues-de-la-4g-531433.php
    SFR joue au chantage à l'emploi... Free aussi.

  7. Réagir sur le forum