SFR investit les rayons téléphonie de la Fnac

17

Vous reprendrez bien un peu de verrouillage du marché ?

Suite à un accord, l’opérateur au carré rouge sera bientôt en charge des espaces de vente de forfaits mobiles dans tous les magasins Fnac. L’accord passé entre les deux sociétés garantit à SFR un monopole des ventes de forfaits mobiles…

Suite à des ventes en-dessous de ses ambitions, la Fnac a décidé de renoncer à vendre elle-même des forfaits mobiles. En revanche, elle a accepté de laisser SFR investir ses 80 magasins, partout en France. L’installation prendra forme dès septembre, jusqu’à l’été 2012.

L’opérateur sera libre de gérer comme bon lui semble les espaces téléphonie du réseau Fnac — d’une superficie de 25 à 40 mètres carrés selon les enseignes. Décorés aux couleurs de SFR, gérés par des employés SFR, ceux-ci seront un véritable magasin dans le magasin, tout à la gloire de l’opérateur mobile. Ce dernier accepte, en contrepartie, de reverser une partie de ses recettes à la Fnac.

Bien entendu, conséquence de ce partenariat poussé, la Fnac ne commercialisera plus que des forfaits SFR ; Orange et Bouygues seront débarqués du réseau de magasins Fnac, sans autre forme de procès. De quoi poser un problème éthique et concurrentiel ? Alexandre Bompard, PDG de la Fnac, ne semble pas se tracasser : « la téléphonie est un marché d’opérateurs », explique-t-il au Figaro. « Nos clients ne veulent pas avoir l’offre de la totalité des opérateurs, mais l’accompagnement d’un spécialiste qui les guide. Ils recherchent le choix dans l’offre, pas la multiplicité des opérateurs ».

SFR entend, avec ces mini-boutiques, augmenter son réseau de vente à travers la France : les 80 enseignes du réseau Fnac, généralement judicieusement placées en centre-ville ou dans de grands centres commerciaux, s’ajouteront ainsi à ses points de vente habituels. Une source de visibilité bienvenue à la veille de l’arrivée d’un quatrième opérateur, Free Mobile, sur le marché…

Le partenariat conclu entre les deux sociétés prendra également d’autres formes plus inattendues. Ainsi, SFR commercialisera l’e-book de la Fnac, le Fnacbook, qui peine pour le moment à faire ses preuves. Et les deux sociétés entendent, à l’avenir, « développer de nombreux contenus en commun », si l’on en croit Frank Esser, PDG de SFR…

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

17 commentaires

  1. Egalement dans un magasin Leclerc (région Nantaise, le 4e ou 5e plus grand de France, et en agrandissement actuellement) va voir son rayon téléphonie mobile diminuer. Bye-bye Orange Bouygues et SFR, il ne restera plus que Leclerc Mobile (évidement) et Virgin Mobile. Malgré tout Orange et SFR auront des mini boutiques dans la galerie, proche de l'entrée du nouvel espace de téléphonie mobile. Pas sûr que tout ceci soit réellement bon, mais la téléphonie c'est un peu un merdier à gérer, mais pour le client ça sera plus difficile de comparer...

  2. Opportunistes de merde. Le mois dernier c'était à fond derrière miséricable et son forfait "illimité" limité, il y avait des vendeurs partout.

  3. Freenews a écrit :
    Suite à un accord, l'opérateur au carré rouge sera bientôt en charge des espaces de vente de forfaits mobiles dans tous les magasins Fnac. L'accord passé entre les deux sociétés garantit à SFR un monopole des ventes de forfaits mobiles... Lire l'intégralité de la news
    procédé étrange car je pense que la fnac devrait proposer le choix à ses clients non ? à moins qu'il ne décide la même politique dans tous ses rayons..

  4. vounet13 a écrit :
    procédé étrange car je pense que la fnac devrait proposer le choix à ses clients non ? à moins qu'il ne décide la même politique dans tous ses rayons..
    Bah rien n'oblige la FNAC a laissé le choix au client et libre aux clients d'aller ou non à la FNAC. Et si la FNAC à choisit ceci c'est peut-être que niveau argent c'est plus gagnant pour eux...(car pas sûr que la téléphonie rapporte tant que ça au distributeur). Qu'on le veuille ou non la FNAC est un commerce qui est avant tout là pour gagner de l'argent. A voir à l'échéance du contrat d'exclu si cela valait ou non le coup..

  5. cedschmurz a écrit :
    procédé étrange car je pense que la fnac devrait proposer le choix à ses clients non ? à moins qu'il ne décide la même politique dans tous ses rayons..
    Bah rien n'oblige la FNAC a laissé le choix au client et libre aux clients d'aller ou non à la FNAC. Et si la FNAC à choisit ceci c'est peut-être que niveau argent c'est plus gagnant pour eux...(car pas sûr que la téléphonie rapporte tant que ça au distributeur). Qu'on le veuille ou non la FNAC est un commerce qui est avant tout là pour gagner de l'argent. A voir à l'échéance du contrat d'exclu si cela valait ou non le coup..[url]http://images.gamekult.com/images/forum/i cones/icon17.gif?2010-06-21-13-08[/url]
    Mais si cela raporte aux distributeur, faut pa croire, j'ai été vendeur et la telephonie etais poussé a la vente au max. Simplement la FNAC a raison, trop d'offre disparate personne comprent rien, et avec 1 seul reseau il ne perdront aucun client, ils risque meme d'en gagner les gents seront moins embrouillé avec moins d'offre,

  6. +1 Pascalcd, Je suis Apprenti Manager des Ventes d'un rayon Téléphonie à Auchan, sachez que l'enjeu est énorme car sur tout le non-alimentaire, nos niveaux de marge sont sans comparaison (sauf avec certains sous-rayons de l'électroménager). Le chiffre d'affaires est minuscule, mais pour chaque abonnement souscrit, SFR, ORANGE, Bouygues et Virgin (que je revends) me reverse une "commission abo". Chaque opérateur a sa stratégie, rémunère plus ou moins bien les forfaits qu'ils veulent vendre (Ideo pour Bouygues par exemple), mais devinez quoi ? C'est SFR qui paye le mieux, tous forfaits confondus ... (Comptez 100€ de commission sur un Illimythics par exemple ...) Rendez-vous compte, ils doivent reversent à la FNAC la même commission ABO qu'à Auchan, sauf que dans le cas de la FNAC, ils en profitent pour s'adjuger 100% des ventes, gèrent leur point de vente comme ils le veulent (= meilleur controle de ce qu'ils veulent vendre), et améliorent leur réseau de point de vente. Pour la FNAC c'est énorme, SFR représente environ 40% des ventes des grandes surfaces, là, ils représenteront 100%. Donc 100% des abos vendus le seront chez l'opérateur qui rémunère le mieux le point de vente. Ajoutez à cela les frais de personnel en moins, plus aucune gestion (dossiers incomplets, sav, force de vente, etc.), et faites le calcul : c'est tout bénéf !

  7. Réagir sur le forum