SFR et Bouygues Telecom attaquent l’offre Open d’Orange

0

Selon les informations recueillies par Les Échos, SFR et Bouygues Telecom ont décidé d’attaquer Orange sur son offre quadruple play, Open.

Les deux opérateurs alternatifs reprochent à l’acteur historique sa « stratégie prédatrice » dans le quadruple play et se joignent à une plainte déposée en janvier par l’UFC-Que Choisir devant l’Autorité de la concurrence.

En cause, les prix de plus en plus bas pratiqués par l’opérateur historique. Les Échos relèvent que les tarifs de l’offre Open (hors coût de la box et sans subvention de mobile) « ont en moyenne chuté de 43 % à 67 % en un an ». C’est une des raisons ayant provoqué la colère des deux alternatifs, toujours obligés de rémunérer France Télécom pour proposer leurs propres services, notamment en zone non-dégroupée.

L’autre grief mise en avant par SFR et Bouygues Telecom porte sur le type de contrat mis en avant par Orange avec son offre Open : ce dernier regroupe un abonnement fixe et un abonnement mobile, en un seul contrat et une seule facture. Or, ce procédé complique sensiblement le désengagement des abonnés, là où Ideo de Bouygues Telecom ou les Multi-Packs de SFR conservent le principe de deux contrats séparés.

Dans cette affaire, Free conserve le silence ; le quatrième opérateur mobile, qui propose son propre quadruple play sous forme de réduction mensuelle des forfaits Free Mobile pour les abonnés Freebox, ne tient probablement pas à attaquer de front Orange, son partenaire d’itinérance sur la 2G et la 3G. Après des années d’attaques verbales plus ou moins directes, les deux acteurs ont conclu un accord mutuel de non-agression en 2010, et s’y tiennent jusqu’à présent…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.