SFR condamné à démonter une antenne

0

Tchin Tchin

Le tribunal de Carpentras vient de condamner l’opérateur SFR à démonter une antenne de téléphonie mobile. Le lieu n’est pas anodin puisqu’il s’agit de Chateauneuf-du-Pape (84) mondialement connu pour son vin.
L’antenne qui est située à 135 mètres d’exploitants agricoles, devra être démontée à cause du peu d’esthétisme et en vertu du principe de précaution.

SFR a décidé de faire appel aussitôt mais c’est sans rappeler l’affaire récente de Bouygues Télécom contraint de démonter un tel équipement.
La différence ici est la mise en avant du critère esthétique et aussi à moindre mesure, le critère sanitaire puisqu’il semble que les normes soient respectées dans le cas présent.
Si ce jugement venait à être confirmé, nombreuses seraient les plaintes en France contre ces antennes relais de téléphonie mobiles, car bien souvent montées sur des mats disgracieux.
Pourtant, dans certaines communes des solutions discrètes existent et rendent « invisibles » mais pas moins dangereuses ces antennes.
Ces décisions sont de mauvais augures pour l’éventuel futur opérateur Free.
À quand le tour pour Orange ?

01net et AFP

Partager

A propos de l'auteur

Je suis à Freenews depuis 2005. Je suis modérateur, rédacteur et membre du Conseil d'Administration de l'association. Je bosse dans un service d'expertise technique d'Enedis à Tours. Premières connexions Internet (en 33,6) en 1997 avec des factures monstrueuses ! Freenaute de la première heure, j'ai fais parti des forfaits 50H bas débit bien avant l'ADSL. Un vrai Freenaute historique...

Les commentaires sont fermés.