Rachat de SFR : Montebourg préconise Bouygues plutôt que Numericable

0

La semaine de lobbying intensif de Martin Bouygues et l’annonce de la vente conditionnelle du réseau Bouygues à Free auront eu l’effet escompté : le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, s’est déclaré favorable à la reprise de SFR par Bouygues Telecom.

Dans une interview consacrée au Parisien Dimanche, le partisan du patriotisme économique a exprimé son opinion sans détour sur le rachat de SFR. Parmi les deux repreneurs potentiels (Bouygues Telecom et Numericable), Montebourg affiche sa préférence… contre Numericable, et donc pour Bouygues : « la concurrence par la destruction s’arrêtera si nous revenons à trois opérateurs mobile tout en maintenant des prix bas. Elle ne s’arrêtera pas si Numéricable conquiert SFR puisque la concurrence restera à quatre dans le mobile. Et au final, soit Free soit Bouygues, sera à ramasser à la petite cuillère avec des milliers d’emplois perdus ».

Numericable pâtit également de sa situation de câblo-opérateur, à l’heure où la France a besoin de “vrai” très haut débit : « le câble, c’est du bon débit, alors que la fibre c’est du très haut débit et la France a besoin de haute performance, c’est vital dans la compétition mondiale. Nous demandons que le rachat de SFR se traduise par une accélération du plan fibre ».

Une fusion SFR-Bouygues, assortie d’une revente du réseau de Bouygues à Free pour faciliter un équilibre concurrentiel, s’avère donc la solution privilégiée par le ministre. « Si on revient à trois on est plus fort que si on subsiste à quatre ! » assène Arnaud Montebourg.

Bouygues Telecom semble donc avoir bétonné son dossier et avoir mis tous les atouts de son côté pour s’assurer de la reprise de SFR. Ce scénario serait, de fait, favorable à tous les acteurs… Numericable excepté. Toutefois, même si les faveurs du gouvernement permettent à Bouygues de peser lourd dans la balance, la décision finale reviendra au groupe Vivendi… tout n’est pas déjà joué, donc. Wait n’see !

Source : Le Parisien

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.