Quand Bouygues sponsorise un tweet anti-Free…

38

Un tweet posté par une utilisatrice sur le réseau social Twitter, se positionnant nettement à l’encontre de Free, a retenu l’attention de Bouygues Telecom qui a décidé de le sponsoriser pour le mettre en avant auprès des utilisateurs du réseau social.

Il n’est pas rare que les marques fassent la promotion de leurs services sur Twitter, en sponsorisant un de leurs propres tweets. Celui-ci est alors mis en avant auprès de nombreux utilisateurs, en particulier dans les applications mobiles de Twitter. Il arrive aussi qu’elles choisissent de sponsoriser un tweet posté par un autre utilisateur, souvent un journaliste, un blogueur ou un utilisateur “influent” du réseau social. Ce cas de figure est plus polémique, puisqu’il met en doute l’indépendance de l’auteur du tweet initialement posté, ou à défaut sa capacité à s’exprimer sur des sujets techniques vastes où il n’est pas forcément qualifié…

Bouygues Telecom s’est illustré dans ce domaine aujourd’hui : pour promouvoir son réseau 4G, il a choisi de mettre en avant un témoignage particulièrement critique envers Free.


Deux choses peuvent surprendre : d’une part, le choix délibéré de Bouygues Télécom d’attaquer le réseau de Free, puisqu’une telle mise en avant sous-entend qu’on capterait particulièrement mal la 3G chez Free, même en itinérance. C’est le mythe du « non-réseau » de Free Mobile, régulièrement invoqué par ses concurrents en 2012 mais qu’on croyait depuis disparu, qui refait surface.

D’autre part, la pertinence du tweet choisi par l’opérateur a de quoi intriguer. Sans remettre en cause la véracité du témoignage, on se demande quand même s’il existe en France un nombre significatif de zones où l’on peut capter la 4G de Bouygues sans avoir aucun accès à la 3G Free, ni en réseau propre, ni chez Orange (en itinérance). Dur de penser qu’il s’agit d’un cas représentatif !

Au final, il est dommage que Bouygues continue à orienter sa communication sur une attaque régulière de Free, en privilégiant un certain sensationnalisme (mise en avant d’un cas particulier, tendant à le faire passer pour une vérité générale…). La filiale du célèbre groupe de BTP ne manque pourtant pas d’arguments à mettre en avant, son réseau 4G restant à l’heure actuelle celui couvrant la plus grande part de population française. Mais de telles méthodes le desservent plus qu’autre chose…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

38 commentaires

  1. Franchement, une personne qui se laisse prendre dans cette ficelle, qui a la taille d'une corde d'escalade, peut rester chez le bétonneur.
    Chez les personne ayant au moins 3 cellules grises la pratique, je suis d'accord, desservi l'auteur.

  2. Comment Bouygues peut êtres aussi minables, alors qu'ils possèdent un avantage certains sur tous c'est concurrent!!
    Ils savent en faite de le nombres d'antennes posé ne fait pas "L'Opérateur", ils sont plutôt, "L'Opératé".

  3. J'ai du mal à croire qu'il existe une zone couverte en 4G par Bouygues et dans le même temps, non couverte en 3G par Orange.
    Relayer un mensonge, voilà ce que fait Bouygues, ni plus ni moins.

  4. Je me demande qui est le plus ridicule des deux dans cet histoire, Bouygues Telecom qui sponsorise ce tweet ou Freenews qui en fait une news.
    Je ne vois pas l'intérêt d'en faire une news. En tant qu'ancien de Freenews (IDF), je trouve cette attitude décevante de votre part.

  5. Réagir sur le forum