Promos ADSL : « plus personne ne paye le prix catalogue »

0

Le phénomène dure depuis quelques années : régulièrement, les opérateurs rivalisent d’offres spécifiques afin de séduire les clients, en bradant leurs box ADSL.

Un abonnement ADSL à 2 € par mois… cette perspective, saugrenue il y a encore quelques années, est désormais courante. Les opérateurs rivalisent de ventes privées, offres promotionnelles ciblées et autres ristournes, à intervalle de plus en plus réduit. Avec des conséquences sur l’ensemble du marché : « plus personne ne paye le prix catalogue », estime un professionnel du secteur, interrogé par Le Figaro.

Free a ouvert la danse en étant le premier à proposer sa Freebox Crystal à 1,99 € par mois sur vente-privee.com, dès 2013. En 2014, le trublion avait vivement été critiqué par Bouygues Telecom qui lui reprochait la multiplication de ces ventes « exceptionnelles ». Pourtant, SFR (via sa marque RED) ainsi que Bouygues Telecom n’ont pas hésité à user de la même stratégie, à l’aide de « séries spéciales » et autres offres limitées.

Seul Orange reste un peu en retrait : l’opérateur historique limite ses promotions à quelques périodes fastes, notamment à la rentrée des classes et pour Noël.

Une stratégie « à la Canal »

Malgré la multiplication des promotions, les opérateurs concernés maintiennent le prix facial de leurs offres. Cette stratégie n’est pas sans faire penser à celle de Canal+ qui, pendant longtemps, a maintenu des tarifs très élevés en façade mais a multiplié les offres exceptionnelles, codes de remise etc. réservées aux nouveaux arrivants. Une fois captif, l’utilisateur restera au-delà de la période promotionnelle, et adoptera le plein tarif au bout d’un an ou deux.

Mais contrairement à Canal+, qui ne dispose que d’une concurrence marginale dans le secteur de la télévision payante, les fournisseurs d’accès se mènent une guerre acharnée… On aboutit donc à une situation où de nombreux utilisateurs, désormais habitués à ces manœuvres, attendent la prochaine promotion (tous les trois mois en moyenne) pour s’équiper. De même, ils n’hésitent plus à changer d’opérateur régulièrement pour profiter perpétuellement de prix cassés — une démarche par ailleurs facilitée par la démocratisation de la portabilité du numéro fixe, via le système de RIO.

via Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.