Projet d’alliance entre Orange et Vivendi : l’opérateur rentrerait au capital de Canal+

0

Orange envisagerait un projet d’alliance avec le groupe de Vincent Bolloré. D’un côté, l’opérateur rentrerait au capital de Canal+. Tandis que Vivendi céderait une part de ses actions Telecom Italia à Orange…

Selon les informations publiées par Challenges ce soir, les deux groupes travailleraient en secret à un accord, mutuellement bénéfique. Le principe est simple. D’une part, Orange participerait à une recapitalisation du groupe Canal+, dont Vivendi cherche à se soulager en partie. L’opérateur télécoms récupérerait ainsi environ 20% du capital du groupe de télévision privé.

En contrepartie, Vivendi accepterait de céder une partie de ses actions Telecom Italia à Orange. L’opérateur historique mettrait enfin un pied en Italie, alors même que l’arrivée de Free Mobile (groupe Iliad) y est attendue en tant que nouvel opérateur mobile.

Un accord encore en négociation

Challenges indique que cet accord, imaginé par Jean-Marie Messier, a fait l’objet de discussions multiples cet été entre les deux capitaines d’entreprise, Vincent Bolloré et Stéphane Richard. Mais rien n’est acté pour le moment. Interrogé, un porte-parole d’Orange ne dément, ni ne confirme, les informations rapportées par l’hebdomadaire économique.

L’accélération de Patrick Drahi sur la convergence des médias, avec le lancement récent de SFR Presse, SFR Sport etc. pourrait toutefois pousser Orange à se lancer. En arrivant au capital de Canal+, l’opérateur reviendrait sur un secteur qu’il a un temps délaissé : celui des contenus audiovisuels. Orange aurait également manifesté son intérêt pour la société de production Banijay Group (Taratata, Touche pas à mon poste…), dont Vivendi détient déjà 26 %.

Obstacle possible à une telle opération : la présence de l’État au capital d’Orange. Frileux, l’actionnaire pas comme les autres a déjà prouvé qu’il était en mesure de bloquer des opérations stratégiques pour l’entreprise. Il n’a pas d’ailleurs pas été invité à la table des négociations, restées confidentielles jusqu’à maintenant.

Source : Challenges

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum