Près de 2000 emplois seraient menacés chez Bouygues Telecom

0

Goodbye Sequana

Plan social en vue. Face aux difficultés qu’il rencontre depuis l’arrivée de Free Mobile sur le marché, Bouygues Telecom préparerait un écrémage de très grande ampleur, de sources syndicales.

Dans le cadre d’un plan d’économies, Bouygues Telecom pourrait supprimer de 1500 à 2000 postes, soit jusqu’à 23% de ses effectifs. Ce sont en tout cas les chiffres avancés par ses syndicats, et rapportés par Le Figaro ce jour.

Malgré ses avancées sur la 4G, où il reste encore actuellement l’opérateur disposant de la meilleure couverture nationale, ou encore son offre Bbox à 19,90 € à l’éligibilité trop limitée, Bouygues Telecom a traversé des années difficiles : son chiffre d’affaires a chuté de 26 % en l’espace de deux ans, et son projet de rachat de SFR a échoué face à l’action du groupe Altice-Numericable.

Selon Alain Bernard, représentant Force Ouvrière, le plan d’économies en préparation devrait être annoncé « avant l’été » par la direction. Outre les licenciements craints par les syndicats, ce plan devrait mettre en œuvre une réduction globale des coûts de fonctionnement de l’opérateur : on parle ainsi d’une simplification de la grille d’offres (moins de forfaits différents) ou encore d’une réduction des investissements sur les infrastructures. L’opérateur devrait même quitter ses locaux emblématiques, situés dans la récente tour Sequana à Issy-les-Moulineaux (cf. image ci-contre), pour être relocalisé à Vélizy…

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.