Pour Virgin Mobile, l’effet Free est déjà terminé

24

Dans un communiqué publié ce jour, OMEA Telecom (Virgin Mobile) annonce son retour à la croissance. Le groupe se vante d’avoir « effacé en moins de 4 mois l’incidence commerciale de l’arrivée » de Free Mobile

Virgin Mobile annonce avoir retrouvé un niveau d’abonnés comparable à celui de début janvier 2012 et avoir renoué avec la croissance. Après une période difficile, le MVNO avait retrouvé un gain positif d’abonnés dès le mois de mars 2012…

Pour Geoffroy Roux de Bézieux, PDG du groupe, il s’agit d’un revers pour le nouvel entrant : « Virgin Mobile n’a jamais cessé de recruter de nouveaux clients malgré l’arrivée d’un nouvel opérateur. Finalement, l’arrivée de Free Mobile aura eu un effet très relatif sur notre nombre d’abonnés puisque nous retrouvons en moins de 4 mois un niveau comparable à ce que connaissions avant leur arrivée ». Content de ses résultats, il affirme : « nous allons continuer à croitre à un rythme soutenu ».

Après l’engouement incroyable pour l’offre Free Mobile des premiers mois, le marché semble retrouver une certaine stabilité. Du moins jusqu’à ce que le trublion ne décide de donner un nouveau coup de pied dans la fourmilière…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

24 commentaires

  1. 1. Il est clair que bien des abonnés souhaitant changer ne vont pas aller spécifiquement chez free
    2. La tendance est quand même là, ceux qui souhaitent changer d'opérateurs regardent de plus en plus vers les MVNO et offres low cost des opérateurs historiques, et évidemment free mobile. Après la grande vague du début, qui correspond à bien des abonnés ayant fait de la rétention au niveau des offres de renouvellement, mieux vaut envisager une longue phase d'érosion des abonnés "classiques" vers des offres moins onéreuses (à la fin de leur engagement). C'est certainement moins impressionnant, mais cela m'étonnerait que cela soit négligeable.
    3. Du coup, on peut très bien envisager une situation où free mobile continue sa croissance d'abonnés, en même temps que les MVNO et les offres low cost, au détriment des forfaits avec engagement et mobiles subventionnés.
    4. Tout le monde attend la publication des résultats de free, histoire de vérifier si les dire de chacun ne tendent pas vers un trop grand optimisme de leurs propres bilans. La guerre des nombres n'en est qu'à ses débuts.
    Quant à savoir si free mobile va sortir de nouveaux forfaits (ou baisser le prix de ceux déjà proposés), à part un abonnement uniquement data, et éventuellement des offres prépayés, rien n'a été annoncé.
    Leur marge de manœuvre pour se démarquer est clairement plus faible que dans l'adsl (où free a autant misé sur le prix que sur les services rajoutés, via la maitrise du boitier de communication, la freebox). Mais ils ont peut-être de bonnes idées qui sommeillent, et cela me semblerait plus intelligent que forcément proposer une nouvelle baisse de prix, surtout avec une itinérance qui va leur couter des milliards.
    Passé le ras-de-marée de janvier à mars, free mobile a certainement tout intérêt à se focaliser sur le déploiement de ses antennes, et évidemment l'amélioration des services sur son réseau. L’interface web commence à s'achalander, mais il y a certainement encore beaucoup à faire. Du coup, je les vois mal lancer de nouvelles offres sans s'assurer de ne pas répéter la catastrophe d'un lancement aussi brouillon. Les fans sont déjà abonnés, les prochains abonnés ne seront certainement pas aussi conciliants.

  2. En dépit de l'annonce résolument optimiste de Virgin Mobile, leur double accord "Full-MVNO" avec SFR et Orange France montre bien qu'il y a adaptation au marché, probablement contrainte et forçée.
    Par ailleurs, les rumeurs de rachat d'Oméa Télécom (par O-F) vont bon train.
    Dans ce paysage, il y a fort à parier qu'il y aura des regroupements de MVNO's avant la fin d'année.
    Et d'autres alliances entre certains MNO's.
    Et toute autre combinaison.

  3. "Du moins jusqu’à ce que le trublion ne décide de donner un nouveau coup de pied dans la fourmilière..." ah ah des news?  ;)

  4. Il est normal que Virgin ait profité en partie de l'effet Free : les clients des 3 gros se sont posés des questions, et ont regardé ce qui étaient proposé ailleurs. Et compte tenu des problèmes de surcharge réseau de Free, une partie d'eux est allé vers eux.

  5. [email protected] le

    Moi là où je rigole c'est que tous les opérateurs disent "free mobile ? même pas mal".
    Mais alors une question bête : ils viennent d'où les 3 millions d'abonné free mobile ??
    Ha ha ha !

  6. En janvier, j'ai fait abonner ma femme et sa fille chez Virgin avec un tel subventionné et leur forfait à 22€. Résultat: 200€ économisés sur les 2 abonnements (soit 400€) en 2 ans. Moi je suis chez Free ;)

  7. Pour certain, ce sont de nouveaux (totalement nouveaux) abonnés.
    Je connais plein de monde qui on pris le forfait à 2€ pour leur fils/fille qui n'avait pas d'abonnement avant.

  8. Réagir sur le forum