Orange veut rendre le roaming en Europe plus abordable

0

Selon La Tribune, Orange s’apprête à lancer une offensive sur les coûts du roaming (c’est-à-dire l’utilisation du téléphone en voyage à l’étranger), qu’il compte rendre « très abordable » en Europe.

Après s’être battu contre le projet de suppression des surcoûts en itinérance de la Commission européenne, Orange semble avoir finalement pris conscience de l’importance de la demande. Et veut frapper un grand coup, en en faisant sa nouvelle priorité commerciale.

Stéphane Richard, PDG d’Orange, le fait savoir : il veut « être le meilleur de la classe en matière de roaming ». Orange « sera le premier opérateur à proposer le trafic inclus dans tous les pays européens où il est présent », y compris sur le terrain de l’Internet mobile, annonce-t-il d’ores et déjà. Une perspective alléchante dans un premier temps, puisqu’Orange est implanté dans une dizaine de pays européens, incluant le Royaume-Uni, l’Espagne, le Portugal ou encore le Luxembourg.

Dans les autres pays, sans aller jusqu’à parler de communications sans surcoût, l’opérateur prévoit « des tarifs très attractifs sur la voix et surtout l’Internet mobile ». Rien n’exclut des partenariats locaux entre Orange et d’autres opérateurs, afin de proposer des tarifs plus bas…

À l’international, des opérateurs comme Three (UK) ou encore T-Mobile (USA) se sont distingués en proposant, chacun à leur manière, un début de roaming gratuit ou à très bas coût. Chez les opérateurs français, utiliser son téléphone en voyage à l’étranger demeure un cauchemar tarifaire, surtout lorsqu’on souhaite surfer un peu sur Internet — à de rares exceptions près, comme l’offre de Free Mobile utilisable sans surcoût au Portugal ou, depuis peu, en Italie.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.