Orange va accueillir la télévision de rattrapage de TF1

10

MyTF1, l’offre de catch-up TV de la chaîne TF1, jusqu’à présent exclusivement disponible sur Internet (via tf1.fr) ainsi que sur l’offre ADSL de Bouygues, va-t-elle se démocratiser sur les bouquets TV concurrents ? C’est bien possible avec l’arrivée prochaine du service chez Orange.

Selon Satellifax, TF1 et Orange seraient actuellement en négociations dans le but de proposer MyTF1 sur le bouquet ADSL d’Orange. L’arrivée du service pourrait se faire prochainement, dès qu’un accord sera conclu, « au plus tard au moment de la Coupe du monde de football » (en juin prochain).

Le premier FAI français deviendrait donc également le premier à décrocher l’offre de catch-up VOD de TF1 (en dehors de l’offre ADSL du groupe Bouygues lui-même). A l’heure où Orange s’apprête à perdre l’exclusivité de la télévision de rattrapage de France Télévisions, s’agit-il d’une volonté de compenser, et ainsi de conserver une longueur d’avance sur Free et SFR ?

Source : Satellifax

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. En attendant TF1 n'a toujours pas une diffusion simple de la télé sur internet ;-) Pour rappel, TF1 interdit de plus la diffusion IP par les fournisseurs (cf. multiposte "VLC" chez Free). Quelle est la logique de dire que l'on peut regarder des redifs mais pas regarder le direct ? La force d'une TV c'est le direct. Pour les diffusions à la demande (séries par exemple), rare sont ceux qui vont attendre la dispo sur le rattrapage ;-) En même temps, lorsqu'ils avaient viré un de leur webadmin pour avoir osé posté un commentaire pour la liberté d'expression on s'avait à quoi s'en tenir niveau maitrise des conséquences de l'internet ... dommage pour leurs actionnaires :P

  2. testman a écrit :
    En attendant TF1 n'a toujours pas une diffusion simple de la télé sur internet [...] Pour rappel, TF1 interdit de plus la diffusion IP par les fournisseurs (cf. multiposte "VLC" chez Free).
    Avec la mesure de l'audience des TV par internet qui arrive, TF1 pourrait changer d'avis... @Monsieur TF1 : Mais rien ne vous oblige....

  3. jelow a écrit :
    En attendant TF1 n'a toujours pas une diffusion simple de la télé sur internet [...] Pour rappel, TF1 interdit de plus la diffusion IP par les fournisseurs (cf. multiposte "VLC" chez Free).
    Avec la mesure de l'audience des TV par internet qui arrive, TF1 pourrait changer d'avis... @Monsieur TF1 : Mais rien ne vous oblige....
    Pour info, lorsque l'audience Tv existait chez Free TF1 était quasiment toujours en tête et cela correspondait aux audiences Médiamétrie. La mesure de l'audience TV par adsl et non internet ne changera rien pour les grosses chaines par contre les petites chaines vont être laminées ( nolife etc etc)

  4. testman a écrit :
    En attendant TF1 n'a toujours pas une diffusion simple de la télé sur internet ;-) Pour rappel, TF1 interdit de plus la diffusion IP par les fournisseurs (cf. multiposte "VLC" chez Free). Quelle est la logique de dire que l'on peut regarder des redifs mais pas regarder le direct ? La force d'une TV c'est le direct. Pour les diffusions à la demande (séries par exemple), rare sont ceux qui vont attendre la dispo sur le rattrapage ;-)
    C'est vrai que c'est tout sauf logique ! Je parie qu'ils ont des actions chez les vendeurs de clés USB TNT :D

  5. Heuh, désolé mais justement si c'est le direct qui est recherché c'est assez logique de le faire payer plus cher que le différé qui est du réchauffé !

  6. Kami78 a écrit :
    Heuh, désolé mais justement si c'est le direct qui est recherché c'est assez logique de le faire payer plus cher que le différé qui est du réchauffé !
    Sauf qu'il n'est pas question de le faire payer plus cher, mais de l'interdire, ce qui est assez incompréhensible... :P

  7. Pas forcément : dans la mesure où les tarifs publicitaires dépendent de l'audience, tant qu'il n'existe pas de mesure fiable de celle d'internet, diffuser par ce canal revient à dilminuer l'audience mesurable, donc les revenus !

  8. Kami78 a écrit :
    Pas forcément : dans la mesure où les tarifs publicitaires dépendent de l'audience, tant qu'il n'existe pas de mesure fiable de celle d'internet, diffuser par ce canal revient à dilminuer l'audience mesurable, donc les revenus !
    Facile, à chaque fois que tu allumes ce canal tu commences par une petite pub et t'en remets tous les 20 minutes. De la même manière le programme diffusé sur ce canal n'a pas eaucoup d'audimat, l'accord peut-être conclu pour rendre moins cher dès le départ la diffusion d'un programme par ce biais. En fait, la chaîne n'est qu'un maillon entre les diffuseurs de contenus et la pub. Mais bon, voir en réchauffé du catch, faut vouloir.

  9. eudilien a écrit :
    Pas forcément : dans la mesure où les tarifs publicitaires dépendent de l'audience, tant qu'il n'existe pas de mesure fiable de celle d'internet, diffuser par ce canal revient à dilminuer l'audience mesurable, donc les revenus !
    Facile, à chaque fois que tu allumes ce canal tu commences par une petite pub et t'en remets tous les 20 minutes.
    Comment est-ce techniquement possible (sans DRM) ? Et surtout, en quoi cela permet de mesurer l'audience ?

  10. Réagir sur le forum