Orange suspend ses publicités sur TF1

0

Dans le nouvel épisode de la guerre opposant les deux acteurs, Orange a annulé ses campagnes publicitaires en cours chez TF1.

Suite de l’épuisant feuilleton opposant TF1 à Orange sur le terrain de la rémunération. Depuis le début du mois de février et la fin des accords de diffusion permettant à Orange de proposer les chaînes gratuites du groupe TF1, la situation n’a cessé de s’envenimer. Faute de nouvel accord, TF1 a retiré son replay des Livebox et a demandé à Orange de cesser l’exploitation de ses chaînes gratuites, de via une assignation.

La situation a fini par tourner au ridicule. Orange affirme qu’il est prêt à retirer lui-même TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI de son bouquet… et est allé jusqu’à retirer symboliquement les chaînes de son plan de service. Mais, pour le moment, et contrairement à ce que beaucoup de médias se sont empressés de titrer, ces paroles sont restées vaines : les chaînes sont toujours bien disponibles pour les abonnés d’Orange.

Orange, l’un des plus importants annonceurs de TF1

À défaut, Orange a décidé de frapper TF1 là où cela fait le plus mal : au portemonnaie. Selon Le Figaro, l’opérateur a demandé, dès le début février, l’annulation de ses campagnes publicitaires sur les antennes de TF1. Le délai d’annulation étant de quatre semaines, cela devrait prendre effet à compter du début mars.

Avec 49 millions d’euros bruts en investissements publicitaires chez TF1 en 2017, soit environ 20 millions d’euros net (selon les estimations du Figaro), Orange fait clairement partie des plus gros annonceurs de la chaîne. À terme, si la situation perdure, l’opérateur peut faire subir à son opposant un manque à gagner équivalent à l’investissement qu’il lui est demandé de faire : pour rappel, TF1 lui réclame quelques 25 millions d’euros par an pour continuer à bénéficier de ses chaînes et services. Un montant jugé astronomique, autant par Orange que par Free ou Canal+. Voilà un retournement de situation qui ne manque pas d’ironie.

Orange se retrouve donc dans la même situation que Free, qui a suspendu toute communication publicitaire sur le groupe TF1 depuis l’arrivée de Free Mobile — à l’époque, en représailles au mauvais traitement accordé au lancement du nouvel opérateur sur les chaînes du groupe Bouygues. Depuis, le trublion n’est jamais revenu sur les antennes du premier groupe audiovisuel de France, ce qui ne l’a pas empêché de rencontrer le succès qu’on connaît.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum