Orange : Stéphane Richard dément toute volonté de boycott en Israël

0

En annonçant en début de mois son intention de se retirer d’Israël, le PDG d’Orange a créé la polémique. Il s’en est finalement justifié sur place.

Stéphane Richard, patron d’Orange, s’est rendu vendredi matin à Jérusalem, où il a été reçu par le premier ministre, Benjamin Netanyahu. Il a eu l’occasion de clarifier ses propos sur le retrait de la marque d’Orange d’Israël. Devant « les malentendus et les distorsions » provoqués par ses déclarations, il a tenu à rappeler qu’Orange « ne prend part à aucun boycott, en Israël ou ailleurs ».

À l’origine du malentendu, le partenariat entre Orange et Partner Communications. Ce dernier, opérateur local, bénéficie d’une licence lui permettant d’opérer sous la marque Orange sur le territoire israélien, et ce jusqu’en 2025.

C’est bel et bien à cette concession que Stéphane Richard souhaite mettre fin, conformément à la nouvelle politique de la marque qui consiste à n’utiliser le nom « Orange » que là où l’opérateur est réellement présent. « Cela va prendre du temps », avait-il toutefois prévenu.

Diverses ONG, qui dénonçaient de supposées « atteintes aux droits humains » par Partner, avaient interpellé Orange sur sa position en Israël. L’annonce de Stéphane Richard avait alors été, un peu rapidement, considérée comme une prise de position à teneur politique.

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum