Israël : Orange envisage un retrait de ses activités en territoires occupés

0

Le patron d’Orange, Stéphane Richard, s’est exprimé en faveur d’un retrait des activités du groupe en Israël, face à la pression des organisations internationales.

Cela fait maintenant plusieurs mois qu’Orange est pointé du doigt pour ses activités en Israël, via un contrat de licence de marque avec le groupe Partner. Plusieurs syndicats ainsi que des organisations non-gouvernementales impliquées sur le sujet, comme CCFD-Terre Solidaire, dénoncent avec force le partenariat d’Orange avec Partner, accusée d’ « atteintes aux droits humains » pour ses activités « dans les colonies israéliennes ». L’opérateur local est accusé d’exercer des activités économiques dans les colonies en Cisjordanie, et ainsi de « perpétuer une situation considérée comme illégale par la communauté internationale ».

Bien qu’il n’y ait aucun pouvoir ni aucune influence sur l’utilisation de sa marque, Orange a finalement confirmé son intention de se retirer d’Israël. « Cela va prendre du temps [mais]nous allons certainement le faire », a confirmé Stéphane Richard lors d’une conférence au Caïre, mercredi.

Mise à jour (16:00) : dans un communiqué, Orange confirme son intention de mettre fin à son partenariat avec Partner, mais dément vouloir prendre part « sous une quelconque forme, à un débat de nature politique ». Le groupe invoque plutôt une volonté de mettre fin à l’utilisation de son nom dans les pays où il n’est pas réellement présent en tant qu’opérateur, « conformément à sa politique de marque ».

Source : AFP, via Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum