Orange souhaite racheter le n°3 du fixe espagnol

8

Orange a émis une OPA amicale pour le rachat de Jazztel, 3ème opérateur fixe d’Espagne derrière les puissants Telefonica et Vodafone-Ono. Il s’agit d’une des plus grosses opérations de l’opérateur historique français de ces dernières années.

En proposant une somme de 13 € par action, soit une valorisation totale de 3,4 milliards d’euros pour l’opérateur, Orange ne lésine pas sur les moyens. Déjà auréolé de l’accord du fondateur de Jazztel ainsi que d’une partie de son management, le groupe français n’envisage aucun accroc à son plan.

Si l’opération aboutit, il pourra, de fait, marier Jazztel avec sa propre filiale Orange, déjà présente sur le pays. Avec pour objectif avoué de conquérir à terme la deuxième place du secteur, aussi bien sur le fixe que sur le mobile.

Stéphane Richard, PDG d’Orange, voit dans l’opération un nouveau signe de la nécessité de la consolidation des télécoms en Europe. Plus tôt dans l’année, le britannique Vodafone s’était déjà offert l’opérateur espagnol Ono, pour 7,2 milliards d’euros.

via AFP

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Reste à savoir si l'autorité de régulation espagnole va accepter ce rachat. Ici dans la presse spécialisée espagnole beaucoup de doutes sur ce possible rachat d'autant plus que Jazztel est en train de racheter Yoigo et que son titre explose en bourse.

  2. Quel niveau regrettable... C'est justement ce qui tue les télécoms en France : pas de concurrence étrangère et pas d'ouverture vers d'autres pays. Faut lire un peu...

  3. Dernièrement, nous avons appris que la France était dans les 2 premiers en Europe pour la 4G !
    Concernant le Haut-Débit, où en sommes-nous dans des pays ayant une densité de population équivalente ou taux d'urbanisation similaire?  Je pense que nous sommes plutôt pas mal placés!

  4. Au passage, popur le téléphone mobile, la France était aussi le deuxième pays le moins cher en Europe de l'Ouest AVANT Free Mobile !!! Et on est passé 3è APRES Free Mobile ! Mais pour revenir à la question, aucun opérateur ne survivra sans un réseau européen.
    Pour le THD on est assez loin car Orange et son associé Iliad veulent garder le cuivre partout où c'est possible. Or le VDSL 2 est une vaste fumisterie et les élus ont besoin des sous d'Orange...

  5. Réagir sur le forum