Orange publie le code source de la Livebox

0

Orange rejoint Neuf/SFR au rang des fournisseurs ayant divulgué leur code source. Le FAI vient de mettre en place une page sur laquelle sont rendus disponibles les codes source utilisés au sein de ses Livebox (tous les modèles sont concernés : de la première Inventel jusqu’à la Livebox 2). Cette mesure vise à se mettre en conformité avec la GNU GPL, une licence libre.

La licence publique GNU v2 stipule qu’un vendeur de produits utilisant du code modifié sous licence GNU doit redistribuer ces parties de code à ses utilisateurs, et fournir une copie du texte de la dite licence avec ce matériel.

La Livebox s’appuyant sur plusieurs logiciels sous licence GPL, Orange s’est finalement décidé à rentrer en conformité avec la licence utilisée… plus de 5 ans après le lancement de la Livebox première du nom ! On notera également la présence des sources de logiciels sous d’autres licences : LGPL, Mozilla Public Licence, BSD…

De son côté, Free ne souhaite pas divulguer les sources utilisées par sa Freebox. Dans un débat l’ayant opposé à la FSF (Free Software Foundation) en 2006, Xavier Niel avait argué que la Freebox reste la propriété de Free, servant d’équipement sur le réseau de Free et n’était que mis à disposition au domicile de l’abonné. Par conséquent, elle n’était ni louée, ni vendue, et n’était pas soumise à l’obligation de divulgation du code de la GPL. Le débat n’a jamais été clairement tranché mais l’affaire s’est tassée, depuis, et les menaces de plainte de la FSF n’ont jamais été mises à exécution.

XN en avait profité, à l’époque, pour tacler la fondation en l’accusant de partialité : « les box, celles qui sont vendues (ou ont été vendues), avec un noyau modifié par nos compétiteurs ne semblent en rien géner la FSF, c’est pourtant incontestablement contraire à la GPL v2 ! ». Aujourd’hui, alors qu’Orange publie (enfin) ses sources, on se dit qu’il avait peut-être bien raison. Tiens donc ! 😉

Voir : les sources Livebox

Voir aussi : la réponse de XN à la FSF sur le blog de Jérémie Berrebi (2006)

Source : Numerama

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.