Orange propose un débit de 100 Mbps symétrique sur la fibre

12

Orange annonce l’arrivée d’une nouvelle gamme de forfaits fibre, baptisée La Fibre Premium et commercialisée à 44,90 €/mois. Venant remplacer l’offre actuelle (La Fibre Plus, au même prix), celle-ci propose notamment un débit de 100 Mbps symétrique.

Là où ses concurrents se contentent généralement d’intégrer des débits en envoi réduits de moitié (50 Mbps chez Free en upload par exemple), Orange passe à la vitesse supérieure et propose désormais un débit symétrique : 100 Mbps en réception, mais aussi en émission.

Le site Livebox-News fait la liste des fonctionnalités incluses à ce forfait :

* le service La Fibre 100 Mbps symétrique

* l’option Gigamail

* la TV HD d’Orange

* l’Enregistreur TV 160 Go

* la Téléphonie Plus d’Orange (illimité vers la France et 100 destinations internationales + 1h vers les mobiles français)

* les appels simultanés

Par rapport à la Fibre Plus, on note donc l’inclusion du débit symétrique de 100 Mbps, ainsi que de l’Enregistreur TV 160 Go. En contrepartie, deux options sont retirées : les Thématiques TV (9,90 €/mois) et le Signal d’appel (2 €/mois)

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. L'offre fibre d'orange est encore confidentielle qu'elle devient déjà complexe.... On retire des options pour en ajouter d'autres.... On change les caractéristiques techniques..... Bref, la machine Orange se met en marche. D'un autre côté cela peut être considéré comme positif. Si le service facturation commence à mettre son nez dans la fibre, c'est que ça avance !

  2. Chez Free, expérimentalement le débit est de 100 Mb, il suffit de tester avec le bon serveur, ou d'uploader sur dl par exemple. L'offre d'Orange semble d'autant plus en attaque frontale de celle de Free. C'est intéressant, Free serait-il sur la fibre un concurrent beaucoup plus génant pour Orange qu'on ne le pense en général ? Peut-être que c'est en prévision de la mutualisation et que les clients pourront choisir Free beaucoup plus facilement à chaque fois qu'ils seront relié par Orange ? Orange prend quand même un risque à proposer du 100 Mbit montant ainsi, leur architecture GPON ne permet pas de garantir un tel débit *montant* si jamais les utilisateurs se mettaient à s'en servir un tant soit peu réellement.

  3. jmdesp a écrit :
    Orange prend quand même un risque à proposer du 100 Mbit montant ainsi, leur architecture GPON ne permet pas de garantir un tel débit *montant* si jamais les utilisateurs se mettaient à s'en servir un tant soit peu réellement.
    Ça tombe bien, car hors éventuelles offres pro, Orange ne garantit pas ce débit, que ce soit en fibre ou en ADSL (ni Free, ni aucun autre FAI d'ailleurs). Et ça tombe bien, car personne n'utilisera jamais ses 100 mbps, que ce soit en down ou en up, hors de certains pics ponctuels.

  4. Freud a écrit :
    Et ça tombe bien, car personne n'utilisera jamais ses 100 mbps, que ce soit en down ou en up, hors de certains pics ponctuels.
    Effectivement: j'avais lu quelque part que pour un abonné ADSL moyen, la consommation moyenne en bande passante (même aux heures de pointe) dépasse rarement 100kbits/s par abonnement (et pourtant l'abonné ADSL moyen a une synchro à 7Mbits/s en France je crois)

  5. Bonjour,

    ynos a écrit :
    Effectivement: j'avais lu quelque part que pour un abonné ADSL moyen, la consommation moyenne en bande passante (même aux heures de pointe) dépasse rarement 100kbits/s par abonnement (et pourtant l'abonné ADSL moyen a une synchro à 7Mbits/s en France je crois)
    Le concept de consommation moyenne "même aux heures de pointe" est intéressant. Il va falloir que tu détailles un peu. :D De toute manière, ça ne change pas grand chose au problème. L'internaute moyen ne passe pas ses journées à leecher comme un porc en P2P, DDL ou autre. Il va plutôt chercher des ressources lorsqu'il en a besoin. Si tu as besoin dans la journée de télécharger un fichier d'1 Go, tu as le choix entre le télécharger en 2 minutes sur une liaison fibre, ou en 40 mn sur une liaison ADSL à 5 Mb/s. Dans les 2 cas, à la fin de la journée ton débit moyen sera le même. Mais il y a quand même une connexion qui est plus agréable à utiliser que l'autre... Évidemment, le surcroit de capacité va faire naitre de nouveaux besoins qui seront plus gourmands en bande passante, mais on restera de toute manière très loin de saturer la liaison 24/24, et heureusement : l'architecture des opérateurs ne tiendrait pas le choc. A+ Xavier

  6. armand.sadi a écrit :
    tu es SÛR de ça ? (ça m'a l'air bien BAS)
    Faut que je retrouve la source (c'était à propos de la bande passante facturée en collecte IP pour les non-dégroupés) mais c'était cet ordre d'idée en tout cas. De toute façon, à 30€ HT facturé par FT pour chaque le Mbits/s (au 95ème percentile), ça risque pas d'être 1Mbits/s et par abonné, sinon les non dégroupés (en plus de pas être rentables) seraient un vrai gouffre pour Free. On comprend également pourquoi Free ne peut pas se permettre de donner la TV aux non-dégroupés. Plus globalement, rien d'étonnant: 99% des gens utilisent le net pour surfer sur des pages que tu mets 1 seconde à charger puis des dizaines de secondes (sans activité réseau) à lire avant de cliquer sur la page suivante. Si tu ajoutes en plus le fait que pour un parc d'abonnés donné tu dois avoir pas plus de (chiffre farfelu) 20% ou 30% qui utilise sa connexion au même moment et ça fait encore plus tomber le débit en moyenne. EDIT: une source qui est périmée (date de 2007) mais qui corrobore mon assertion précédente: le calcul par le FAI FDN de la consommation moyenne des abonnées ici (premier tableau). D'un côté les choses ont dû évoluer depuis 2007, la consommation moyenne étant en nette augmentation ces derniers mois du fait de la généralisation des usages grands publics pour le streaming vidéo (typiquement YouTube), mais ça ne remet pas en cause l'ordre d'idée ci-dessus, d'autant que pour pondérer l'évolution depuis 2007 de FDN: - l'estimation de FDN de 2007 est volontairement surestimée (ils le disent eux-même: hypothèse pessimiste de prévision des coûts). - FDN est un FAI qui n'est pas vraiment 'grand public', mais qui s'adresse plutôt à un public de 'geeks militants' ; ceux là consomment en moyenne plus de net que l'abonné lambda.

  7. Xazz a écrit :
    Le concept de consommation moyenne "même aux heures de pointe" est intéressant. Il va falloir que tu détailles un peu. :D
    - "moyenne" car on fait une moyenne sur un grand nombre d'abonnés. Et donc on lisse les usages entre le geek pathologique qui downloade au maxi de sa connexion pendant 20h/jour et l'abonné qui utilise le net deux fois par mois pour consulter 3 pages HTML. - "même aux heures de pointes" car la facturation de la bande passante est faite au 95ème percentile pour la collecte IP ; il y a donc une notion de durée qui intervient: 95ème percentile équivaut à ne pas comptabiliser les 1h12 par jour les plus chargées, mais les "heures de pointes" couramment admises s'étendent au delà de cette durée (1h12) ; on parle souvent du créneau 19h - 23h.

  8. Réagir sur le forum