Orange n’exclut pas de porter plainte contre l’UFC-Que Choisir

0

Orange étudie la possibilité de porter plainte contre l’UFC-Que Choisir, suite à la publication par l’association de mesures de la qualité des réseaux mobiles, unanimement contestées par les opérateurs.

Stéphane Richard, le PDG d’Orange, a confirmé lors d’une entrevue vidéo aux Échos que l’opérateur historique allait étudier les recours à sa disposition face à la publication de l’UFC.

Il dénonce en particulier les « accusations sans fondement » dont Orange s’estime victime. Contrairement à ce que l’association affirme, « nous n’avons jamais dégradé volontairement la qualité de notre réseau 3G », explique Stéphane Richard, mettant en cause la méthodologie utilisée par l’étude : « la façon dont les choses ont été faites et le travail — entre guillemets — sur lequel ça s’appuie, ce n’est pas acceptable ».

Une réponse à l’UFC-Que Choisir sous forme de plainte fait donc partie des « possibilités » envisagées par Orange. Free n’a, de son côté, pas hésité longtemps avant d’annoncer qu’il porterait plainte contre l’association de consommateurs.

Lors de l’interview, Stéphane Richard a par ailleurs réaffirmé sa volonté de voir arriver une consolidation des télécoms en Europe, mais aussi plus localement en France, puisque pour lui, « la taille du marché français ne justifie pas quatre opérateurs » mobiles. « Un jour ou l’autre », une consolidation sera inévitable, a-t-il insisté.

Regardez la vidéo dans son intégralité :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.