Orange et SFR écopent d’une amende de 183 M€ pour “pratiques anticoncurrentielles”

0

L’Autorité de la concurrence a condamné Orange et SFR à verser respectivement 117,41 millions et 65,70 millions d’euros d’amende, pour “pratiques anticoncurrentielles” sur le marché du mobile, entre 2005 et 2008.

La plainte, initialement déposée par Bouygues Telecom en 2006, porte sur certaines offres intégrant une composante illimitée, uniquement au sein du réseau de l’opérateur (par exemple : trois numéros illimités chez le même opérateur au choix).

En pratiquant une différenciation tarifaire jugée abusive entre les appels au sein de leurs propres réseaux et vers les opérateurs concurrents, Orange et SFR ont freiné la concurrence en encourageant l’effet de “tribu” et en affaiblissant le 3ème opérateur, Bouygues. Rappelons qu’à l’époque des faits, Orange et SFR représentaient à eux deux jusqu’à 83% de parts de marché.

Orange, qui réagit dans un communiqué, estime qu’à « une époque où les offres illimitées vers tous les numéros de tous les réseaux n’étaient pas encore soutenables économiquement, de tels forfaits constituaient pourtant une première expérience de l’abondance mobile, plébiscitée aujourd’hui par les consommateurs ». L’opérateur historique regrette la « stratégie systématiquement contentieuse » de Bouygues Telecom, et annonce qu’il fait appel de cette décision. SFR lui emboîte le pas.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.