Orange envisage d’augmenter ses tarifs plutôt que de les baisser

0

Alors que SFR a annoncé la baisse de l’ensemble de ses tarifs pour s’adapter au nouveau marché des télécoms, Orange ne compte pas suivre le mouvement initié par l’opérateur au carré rouge. Bien au contraire…

Dans une interview consacrée aux Échos, Gervais Pellissier, directeur financier et directeur général délégué d’Orange, constate une « bipolarisation du marché mobile entre des offres low cost et des offres à valeur, intégrant la subvention du téléphone ». La part de marché des opérateurs low-cost, à terme, devrait atteindre 30 à 40% selon ses estimations. Aussi, Orange ne suivra pas cette tendance, injustifiée selon l’opérateur : « je trouve qu’une baisse appliquée sans discernement sur les offres à valeur et à bas coût n’aide donc pas à une lecture claire du marché. Chez France Télécom, nous ne le ferons pas », explique Gervais Pellissier.

En fait, Orange devrait même s’orienter vers une augmentation du prix des forfaits, en s’appuyant sur l’arrivée de la 4G : « nous allons refondre nos tarifs en avril. Au Royaume-Uni, la 4G ajoute 6 à 10 livres au forfait. Nous n’avons pas encore figé nos tarifs pour la France, mais cela pourrait être 5 ou 10 euros de plus. Nous pensons que c’est raisonnable, puisque quand vous allez à l’hôtel, vous payez déjà 10 euros par jour pour avoir du Wifi. Nous sommes convaincus que les clients sont prêts à payer un petit premium à partir du moment où la couverture et la qualité sont au rendez-vous ».

Rappelons que de son côté, SFR a choisi d’intégrer l’accès à son réseau 4G à ses formules Carrées haut de gamme actuelles, sans augmentation supplémentaire. En revanche, chez Free Mobile, si les plans en matière de 4G ne sont pas encore connus, Maxime Lombardini a déjà sous-entendu que cela pourrait se traduire par des tarifs un peu plus élevés.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.