Orange en discussions pour un partage de réseau 3G avec ses concurrents

10

L’opérateur historique Orange-France Télécom est actuellement en discussions avec tous ses concurrents, dans le but de mettre en commun leurs réseaux 3G.

Stéphane Richard, PDG d’Orange, l’a annoncé : son groupe est actuellement en discussions avec « tout le monde » dans l’objectif d’une mutualisation de leurs réseaux 3G.

« Je crois que c’est de l’intérêt de tout le monde d’examiner les possibilités de [partager le réseau]pour tirer les conclusions de la nouvelle donne dans le mobile et rationaliser nos investissements, nos réseaux, tout en gardant notre capacité à nous différencier par la qualité de nos réseaux. C’est la limite de l’exercice », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, alors que le gouvernement travaille actuellement sur une future fusion entre le CSA et l’Arcep, Stéphane Richard s’est déclaré globalement satisfait du rôle de l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms) dans sa version actuelle. « Je ne fais pas partie de ceux qui critiquent systématiquement le régulateur dans l’exercice de ses missions (…) On a à coeur d’entretenir une relation de travail constructive avec le régulateur », a-t-il confié.

« L’Arcep tel qu’il fonctionne aujourd’hui me va. Si le gouvernement estime qu’il y a un intérêt pour le pays à ce qu’il y ait un système plus simple, peut-être que tout en maintenant l’élasticité de chacune des industries, télécoms ou médias, pourquoi pas. »

Source : Reuters

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. En ce bas monde mercantile, peu est fait par pure bonté d'âme. 8)
    Quel est l'intérêt d'Orange-France de mutualiser les réseaux 3G ? ???
    Ceux d'Orange France, de SFR et de Bouygues Telecom sont déja largement déployés.
    Ce qui aurait un sens serait de mutualiser les réseaux 4G LTE qui sont en cours de déploiement. Surtout que la norme LTE favorise la mutualisation.
    Orange-France redouterait-il une mutualisation entre ses concurrents contre lui ?  ;)

  2. Heu... mutualiser tout en se différenciant sur la qualité des réseaux ?
    Je ne comprends pas l'objectif du coup...
    Je vois mal Orange avoir besoin des autres pour couvrir en 3G, a moins de partager les couts sur les zones rurales sur le modèle de ce qui se fait en montagne et, dans ces zones uniquement , de mutualiser.. mais bon pourquoi penser 3G quand la 4G arrive ?
    Curieux de voir les conclusions de ces discussions...

  3. C'est pas plutot la 4G ?
    Maintenant que les opérateurs(en dehors de Free pour l'instant) a une large couverture 3G de la France, quel intérêt de mutualiser tout ça ?
    Maintenant qu'il y a des pylones partout, il faudrait mutualiser ???
    Moi pas comprendre...

  4. Même si les réseaux sont déployés, une mutualisation des moyens permet toujours de réduire les coûts. Par exemple, maintenance commune...
    Dans un contexte où l'arrivée de Free rogne leur marche, il est logique qu'ils cherchent à maintenir leur rentabilité.

  5. Et alors? Il peut y avoir un pole de techniciens commun pour entretenir le réseau dans une zone.  Je ne dis pas que c'est automatiquement cela qu'il faut faire, mais qu'il y a certainement des moyens à mutualiser pour une meilleure rentabilité financière ou des dépannages + rapides,... 

  6. Je retire tout ce que j'aurais pu dire ou penser là-dessus. Vive Richard, Vive Orange!
    L'idée de généraliser l'itinérance est spectacular. La 3G est un gros gruillère, tous les réseaux sont incomplets, et les accords de zone blanche certainement peu pertinents.
    Si chacun arrive à se connecter à la meilleure antenne, son confort s'en trouve amélioré, meilleur débit, baisse du DAS. Et l'opérateur qui a le mieux dessiné son réseau reçoit une contrepartie financière a l'utilisation de son réseau.
    Après pour la 4G, encore faut-il avoir qqchose à mutualiser, et le réseau ad-hoc de freeM sera surement le bienvenu pour ses concurrents...

  7. Réagir sur le forum