Orange a proposé des « solutions » à Free pour éviter les problèmes sur l’itinérance

7

Oui maman

Dans un contexte de relations tendues entre Free Mobile et son partenaire pour l’itinérance, Orange, Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive d’Orange, a tenu à s’exprimer, en marge d’une visite organisée à la Très Grande Boutique Orange de Lille.

Une fois passé l’habituel discours sur ses propres offres, elle a évoqué le comité de pilotage sur l’accord d’itinérance, s’étant tenu lundi entre les deux opérateurs.

Si aucune information concrète n’a filtré, Delphine Ernotte Cunci a tenu à rappeler que la qualité du réseau pour les clients d’Orange ne saurait être remise en cause : « Nous avons passé un accord de complément avec Free pour compléter leur réseau, pas pour prendre en charge la quasi-totalité de leurs communications », a-t-elle affirmé. « Il y a des clauses de sauvegarde du réseau et du service dans cet accord. Nous avons bien précisé à Free qu’il était hors de question de mettre à mal ces deux points ».

Sans préciser lesquelles, elle affirme qu’Orange a apporté des « solutions alternatives à Free » pour désengorger le réseau Orange. « Elles sont de plusieurs ordres, notamment techniques. Nous souhaitons que Free monte son réseau en puissance ».

Elle termine en expliquant que pour Free, « ce n’est pas seulement une question d’allumage d’antennes ». En effet, « une antenne peut être allumée sans pour autant prendre en charge les communications. Il y a aussi la question de l’infrastructure qui relie les antennes au réseau central »

Source : Business Mobile.fr

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. C'est bien le problème apparemment. Il y a effectivement des antennes mais pas de lien FH entres elles et peut etre pas de lien fibre ou cuivre pour transférer les comms d'une antenne à l'autre ou aux services centraux.
    Les antennes qui sont indiqués sur cartoradio.fr englobe celle qui sont déjà poser mais aussi celle qui sont en prévision.
    Donc la carte n'est pas tout fais exacte.
    L'ANFR va faire des mesures et acheter des mobiles pour tracer les communications et vérifier que ça passe bien dans le tuyau de Free.

  2. dans le nombre de client qui sont chez Free , une [s]grande [/s] bonne partie viens de chez Orange ,donc sa ne lui fait pas un surnombre énorme compte tenu  de client qu'il a , sauf si il est rik rak en relais donc sous developpé

  3. C'est ce que je pense aussi, Orange doit être juste. Avec des forfaits qui coutent chers, cela permet d'écrêter le débit (la majorité ne prenaient pas l'illimité). En revanche, avec la hausse de nouveaux recrutement tout frais avec un forfait illimité qui tue de la mort, Orange finit par saturer. C'est peut-être pour cela que Free s'est lancé dans une telle aventure, car je pense que son réseau quand il sera bien couvert et bien connecté, prendra en charge bien plus de débit que les autres. Là où Free ne va investir qu'une fois, les autres vont devoir tout reprendre... Dur concurrence!

  4. Réagir sur le forum