Orange : 155 000 clients mobiles perdus au 2ème trimestre 2012

3

Au 1er trimestre 2012, le lancement de Free Mobile avait nettement touché les performances des autres opérateurs : Orange y avait annoncé la perte de 615 000 clients mobiles nets, tandis que le nouvel entrant fanfaronnait avec un lancement record.

Au deuxième trimestre, Orange annonce avoir perdu 155 000 clients nets. L’opérateur historique parvient à limiter la casse en divisant par quatre la fuite de ses utilisateurs, probablement attirés par Free Mobile et par d’autres opérateurs à bas coût. Le retour à l’équilibre est en bonne voie : sur le seul mois de juin, la croissance de la base clients (grand public) est de retour.

L’hémorragie provient principalement du parc de clients prépayés : 241 000 d’entre eux ont quitté Orange dans le trimestre, tandis que l’opérateur gagnait 86 000 abonnés à des offres post-payées dans le même temps. Les offres prépayées confirment leur manque d’intérêt croissant, face à des offres sans engagement de plus en plus alléchantes.

Orange met par ailleurs en avant le succès de son offre low-cost, Sosh, qui comptabilise 367 000 clients au 30 juin 2012.

Sur le marché du fixe (offres ADSL et fibre), Orange recrute 106 000 nouveaux abonnés, soit 24% des recrutements du marché pour le trimestre. Si la tendance du trimestre précédent se poursuit, avec des recrutements dans le creux de la vague chez SFR, cela signifiera que Free a encore raflé la majorité des abonnements fixes (50% du marché au 1er trimestre 2012).

Sur le semestre, Orange réalise un chiffre d’affaires de 21,843 milliards d’euros, soit un recul limité à -1,9 %.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Attention à ne pas confondre chiffre d'affaires et bénéfices.
    Ils ont pu avoir des pertes (même si j'en doute dans le cas d'Orange) même avec un CA très élevé.

  2. Mouais, enfin, le mobile en France devient de plus en plus marginal dans le CA d'Orange/France Telecom.
    Les relais de croissance ne se trouvent pas en Europe.
    La preuve.  http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1rPFTE

  3. Réagir sur le forum