Offre Premium chez SFR : le groupe confirme

0

Forfait « SFR Premium ++ cher qualité »

Le fournisseur d’accès à Internet SFR lancera, avant la fin de l’année, une « box premium » plus chère, selon les dires de son PDG Frank Esser (en photo).

Début avril, une rumeur faisait état d’une augmentation possible des tarifs ADSL chez SFR, par le biais de la création d’une offre premium sur laquelle les abonnés seraient fortement incités à migrer.

Le PDG du groupe, Frank Esser, tout en niant vouloir faire grimper les tarifs, a confirmé l’arrivée de cette nouvelle offre dans les colonnes du quotidien économique Les Echos :

Allez-vous augmenter le prix de l’abonnement « triple play » ?

Pas question ! A 29,90 euros par mois, notre offre « triple play » est la plus souscrite du marché et nous continuerons à la commercialiser. Mais, en plus de cette offre, nous souhaitons proposer à nos clients des options « premium ». Nous voulons donner plus de services à nos clients qui sont prêts à payer. Nous lancerons donc une « box premium » cette année, qui permettra d’accéder à des services supplémentaires payants. Cette « box » comportera des améliorations en termes d’interface. Nous avons d’ailleurs déjà ouvert le code-source de la Neufbox aux développeurs externes pour leur permettre d’inventer de nouvelles applications que nos clients pourront utiliser. 2010 sera une année d’innovation dans l’Internet haut débit chez SFR.

Certes, l’offre à 29,90 € par mois subsiste, mais ne perdra-t-elle pas de son attractivité alors que SFR indique vouloir volontairement réserver ses « améliorations » (en termes d’interface notamment) aux abonnés premium ? Beaucoup craignent déjà de voir se développer un Internet à plusieurs vitesses, où les plus riches seraient systématiquement privilégiés par rapport aux abonnés “de base”…

Outre cette nouvelle, Frank Esser n’oublie pas de se vanter des bons résultats de son groupe (récemment repassé devant Iliad en termes d’abonnés ADSL).

Il s’exprime enfin brièvement au sujet de Free Mobile et d’un possible accord d’itinérance entre les deux sociétés : « nous voulons héberger les futurs clients de Free sur nos infrastructures », affirme-t-il, indiquant être en phase de « négociation » avec Iliad ; il rappelle toutefois que « nous discutons uniquement d’une offre d’itinérance de ses abonnés en 2G, comme la loi nous y oblige. Pas en 3G ».

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.