Numericable intègre à son tour les appels mobiles

0

Free aura parfaitement réussi son coup. Après SFR et Orange, c’est au tour de Numericable de suivre l’innovation lancée par le trublion en proposant les appels gratuits vers les mobiles intégrés à son offre premium.

Numericable annonce donc l’arrivée des appels téléphoniques vers les mobiles inclus dans son offre ncBOX Power à 42,90 €/mois — les trois premiers mois sont à 29,90 €, l’engagement est de 12 mois, les frais de résiliation sont de 50 € et les frais d’ouverture sont offerts. Sans surprise, l’opérateur ajoute donc les appels vers les mobiles à son offre qui proposait déjà en standard les appels vers les fixes de 100 destinations internationales. En outre, l’offre propose toujours 150 chaînes et un débit jusqu’à 100 Mbps (en fonction de l’éligibilité de la ligne à une offre en fibre optique).

Les forfaits les plus chers du groupe (ncBOX Premium et ncBOX Max) bénéficient du même traitement de faveur.

Au-delà de ces offres, dont la disponibilité est immédiate, Numericable annonce qu’il lancera dès le 10 mars 2011 une option permettant à ses autres clients de bénéficier, eux aussi, des appels inclus vers les mobiles. Facturée 5 € par mois, celle-ci sera disponible au choix avec toutes les autres offres du groupe.

Ainsi, il sera possible de bénéficier du forfait le moins cher, iTNT (24,90 €/mois), avec cette option, pour un total de 29,90 €/mois. « L’offre i-TNT+Mobile est le premier Triple Play + appels vers mobiles illimités le moins cher du marché », se vante Numericable par voie de communiqué. Toutefois, côté télévision, un tel forfait n’intègre que les 19 chaînes gratuites nationales de la TNT (dont 4 en version HD), ce qui n’en fait pas réellement une offre triple-play…

Il y a fort à parier que Free, de son côté, se réjouit déjà de voir que l’ensemble de ses concurrents reprennent à leur tour les appels inclus vers les mobiles, initialement lancés avec la Freebox Révolution. Cela fait, en effet, partie intégrante de sa stratégie pour faire baisser le coût des appels mobiles d’ici 2012, et son arrivée sur le marché en tant que Free Mobile !

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.