Numericable : des résultats financiers en baisse, mais des ventes en hausse

4

Les résultats 2013 de Numericable étaient particulièrement attendus : le groupe, récemment introduit en bourse, se dispute avec Bouygues Telecom le dossier du rachat de SFR.

Et ceux-ci ne sont pas bons, du moins d’un point de vue financier. Le résultat net part du groupe s’établit à 65 millions d’euros, en baisse de 32,3 % par rapport à l’an précédent. L’EBITDA est lui aussi en légère baisse (-0,6 %) tandis que le chiffre d’affaires progresse peu (1,314 millions d’euros, +0,9 %).

Le câblo-opérateur se veut toutefois rassurant en assurant que ces chiffres restent « conformes aux prévisions ». Il met en avant son ratio d’endettement à la baisse et parie sur une croissance exponentielle de son chiffre d’affaires d’ici 2016, avec accélération des investissements.

Numericable réussit tout de même à observer une belle progression de son parc d’abonnés, dont le total atteint les 1,709 million (+5 %). La fuite des abonnés à l’offre TV only analogique parvient à être compensée par les offres multi-play Numericable, et surtout par le succès de ses offres en marque blanche.

Néanmoins, avec la probable fusion de Bouygues Telecom (son principal client en marque blanche) avec SFR, Numericable risque bien de devoir se passer d’une de ses plus précieuses sources d’abonnés et de revenus à l’horizon 2015…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. Il faut juste arrêter de compter les abonnés marque blanche dans les abonnés Numericable. Certes ça leur rapporte de l'argent, mais ça ne représente pas la progression commerciale de leurs offres.
    Pour comparer, SFR n'inclut pas les clients de Bouygues sur ses DSLAM dans le nombre de ses clients.

  2. Réagir sur le forum