Numericable annonce un forfait social à 9,99 €/mois (MàJ)

22

On se souvient que le gouvernement avait fait part de sa volonté de créer des forfaits Internet spécifiques pour les plus démunis, à l’instar des abonnements téléphoniques sociaux existant depuis des lustres chez France Telecom. On attendait des forfaits mensuels à 20 euros ; finalement c’est Numericable qui dégaine avec une offre à 9,99 €/mois.

Cette offre, réservée aux allocataires du RSA (revenu de solidarité active) ou de l’allocation adulte handicapé uniquement, proposera un Internet illimité à un débit de 2 Mbps, 60 chaînes de télévision (dont les chaînes gratuites de la TNT et « une sélection de chaînes étrangères ») et la téléphonie illimitée vers la France métropolitaine. Le tout pour le prix plancher de 9,99 €/mois.

Attention toutefois, ce tarif social est accessible sous réserve de vivre en zone couverte par le câble et de bénéficier du service unique numérique (SUN) de Numericable. L’offre devrait même revenir à 5,99 €/mois à l’abonné, 4 euros étant déjà pris en compte dans les charges au nom du SUN.

Interrogé par Le Figaro, le dirigeant de Numericable, Pierre Danon, précise la part prise en charge par l’Etat : « le fonds de service universel, géré par la Caisse des dépôts, devrait verser une subvention de 4,21 euros par mois et par abonné à Numericable ». Actuellement, l’offre est en attente du feu vert de la part du gouvernement, du ministère des Finances et de l’Arcep ; « s’ils homologuent notre offre d’ici à deux mois, nous pourrions la lancer cet été », positive le PDG.

Mise à jour 11:40 : corrections/précisions

Source : Le Figaro éco

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. atkati a écrit :
    A mon avis, c'est que de la com. On verra bien.
    Oui sauf que la récente offre de Numéricable que tout le monde raillait ici et là est bien réelle et que celle d'Alice est phantomatique :). Bref cela reste à être mis enplace, surtout que l'ARCEP a son mot à dire, donc si cette offre arrive bien à être commercialisée elle sera un bol d'air pour les habitants de proche banlieue des métropoles équipées et surtout de la petite couronne Parisienne.

  2. A moins que je ne fasse erreur, il me semble que le contrat SUN est facturé par Numéricable à la copropriété, et cela représente 4 Euros / mois / appartement dans les charges pour tous les copropriétaires. Donc concrètement, pour un abonné Free qui n'utilise pas Numéricable, cela fait 30 Euros pour l'abonnement Free + 4 Euros pour Numéricable dans les charges, soit un cout qui passe à 34 Euros / mois. C'est bien cela ?

  3. Jay_la_Freete a écrit :
    elle sera un bol d'air pour les habitants de proche banlieue des métropoles équipées
    Pour ceux qui ont un revenu modeste dont le montant sera fixé ultérieurement. Ceux qui n'y auront pas droit pairont pour ceux qui en bénéficieront. Il ne faut pas croire qu'il s'agit d'un forfait tout public. Pour le service SUN, c'est déjà d'actualité, ceux qui ne sont pas chez numéricâble payent quand même une part dans leur charge. Leur charge sera donc augmentée pour favoriser la diminution de l'abonnement social. Logique.

  4. salut aïe ! cela est, déjà, moins avantageux, qu'il n'y parait à 1ère vue ! (on vit une Époque formidable !!!*) * on nous fait "croire QUE ...", et puis au final, tiens, prend ça ! quand je pense, qu'il y a des "gens" dont leur SEUL souci, c'est : - comment pourrais-je "rouler dans la farine*" le pékin lambda ? (b.) "l'homme est mauvais et pervers porté à réaliser ses propres intérêts au détriment des autres" extrait de : http://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_homini_lupus

  5. 9,99€, quasiment le prix de location de la boucle locale. Si Free fesait ce genre d'offre, il seraient déficitaires, alors que même là numéricable se fait des marges. C'est pathétique. Et le cout des 2M pour fait genre c'est du low cost, c'est ridicule. Il s'agit d'un simple paramètre à régler chez eux pour choisir le débit à délivrer à l'abonné. Aujourd'hui, ça leur revient aussi cher de fournir du 2M que du 30M. On se croirait à l'époque de Wanadoo & co, ou voir en Belgique.

  6. Emmanuel a écrit :
    A moins que je ne fasse erreur, il me semble que le contrat SUN est facturé par Numéricable à la copropriété, et cela représente 4 Euros / mois / appartement dans les charges pour tous les copropriétaires. Donc concrètement, pour un abonné Free qui n'utilise pas Numéricable, cela fait 30 Euros pour l'abonnement Free + 4 Euros pour Numéricable dans les charges, soit un cout qui passe à 34 Euros / mois. C'est bien cela ?
    il est inacceptable qu'un propriétaire paie des mensualités pour des installations qu'ils na pas décidé d'utiliser et pour ceux dont le courage de travailler manque ! Cette méthode qui consiste à s'imposer partout de certains FAI doit être repoussée avec force et refusée en assemblée générale des copropriétaires.

  7. Emmanuel a écrit :
    A moins que je ne fasse erreur, il me semble que le contrat SUN est facturé par Numéricable à la copropriété, et cela représente 4 Euros / mois / appartement dans les charges pour tous les copropriétaires.
    Concrètement et comme l'a dit le PDG de Numéricable le vrai cout pour l'abonné concerné va être de 9,99 euros moins 4 euros soit 5,99 source Le Figaro/média Ce forfait reviendra donc à 5,99 euros mensuels aux abonnés, 4 euros étant déjà compris dans les charges. J'ai envoyé hier une lettre présentant l'offre au premier ministre, à l'Arcep et aux services de Bercy. S'ils homologuent notre offre d'ici à deux mois, nous pourrions la lancer cet été.

  8. Réagir sur le forum